Football: Qui seront les champions en Suisse cette saison?

Publié

FootballQui seront les champions en Suisse cette saison?

Ce week-end, la saison de foot reprend ses droits. Trois experts livrent leurs verdicts à l’avance. Premier volet de notre série en quatre actes.

par
Daniel Visentini
Nicolas Jacquier
Selon nos experts, Young Boys est favori à la succession du FC Zurich.

Selon nos experts, Young Boys est favori à la succession du FC Zurich.

Freshfocus

Attention, décollage imminent, veuillez vous diriger vers la porte d’embarquement. Le championnat suisse de football, saison 2022-2023 est sur le point de reprendre son envol. Dès vendredi soir pour la Challenge League (cela concerne Lausanne, SLO, Yverdon et Xamax côté romand), samedi et dimanche pour la Super League (avec Servette et Sion).

Il y a bien des questions qui se posent à la veille de la reprise. Nous avons contacté trois experts du ballon. Ils ont tous joué le jeu, on retrouve leurs idées ici, chaque jour, jusqu’au coup d’envoi de la nouvelle saison. Aujourd’hui: qui sera champion?

En Super League

Michel Pont (ex-entraîneur adjoint de l’équipe de Suisse)

Michel Pont.

Michel Pont.

Eric Lafargue

«Je vois Young Boys champion. Les Bernois ont réalisé une très belle campagne de transfert sur le plan offensif, avec l’arrivée d’Itten et le retour de Nsame sans oublier le soutien d’Ugrinic Je sens une nouvelle dynamique au club, une restructuration. Un nouveau départ, avec de nouvelles têtes dans le staff. Spycher a de nouvelles fonctions, Von Bergen est un directeur sportif neuf et proche de l’équipe, Wicky fera du bon boulot. Oui, YB champion.»

Gabet Chapuisat (consultant Blue Sport)

«Il n’y aura pas de nouveau FC Zurich, personne n’est en mesure de refaire le même coup. Pour le titre, on va revenir aux traditions, avec un classique affrontement entre Bâle et Young Boys. Ni l’un ni l’autre ne peuvent se permettre de revivre une nouvelle saison décevante alors qu’au Letzigrund, le soufflé est déjà retombé. Sur la valeur du contingent, je miserai sur YB.»

Eddy Barea (ex-joueur de Servette, Lugano et Xamax)

Eddy Barea

Eddy Barea

Capture Youtube.

«YB, pour la puissance globale du club et de l’équipe et malgré la troisième place lors de la saison passée. Je pense Wicky capable de faire de grandes choses. Une seule inconnue: Nsame, quelle forme après six mois de blessure et six autres sans pouvoir beaucoup jouer à Venise?»

En Challenge League

Michel Pont

«Je dirais Lausanne. Comme YB, le LS a fait des erreurs la saison passée, comme YB il y a une nouvelle dynamique désormais. Et j’ai confiance en Ludo Magnin pour apporter toute son énergie au groupe. J’aime aussi ce qui se passe à la Tuilière, avec cet ancrage local et suisse autour du club et de l’équipe qui vise cette promotion. Le directeur sportif Cissé n’est plus là, je suis curieux de voir Lausanne en action maintenant.»

Gabet Chapuisat

Gabet Chapuisat.

Gabet Chapuisat.

PATRICK MARTIN /24HEURES

«Tout le monde a l’air de s’être affaibli. Cela devrait dégager la route pour Lausanne. C’est en tout cas la bonne année pour remonter. Avec peut-être trois promus, le LS serait impardonnable de ne pas y arriver.»

Eddy Barea

«Lausanne devrait être bien devant. Avec Magnin à la barre, le LS a quelqu’un capable de fouetter l’orgueil des joueurs. Le recrutement a été intéressant: j’ai le sentiment que Magnin a eu son mot à dire et c’est rare. Et puis qui sait: à Nice, il y a Lucien Favre, qui apprécie Ludo Magnin, il pourrait y avoir des connexions intéressantes pour le propriétaire des deux clubs, Ineos.»

A lire mercredi: qui sera le premier entraîneur remercié?

Ton opinion