Football - Qui sera européen au bout du compte?
Publié

FootballQui sera européen au bout du compte?

Cinq observateurs de la Super League livrent leur pronostic sur l’identité des équipes qui termineront sur le podium derrière YB et qui se qualifieront pour l’UEFA Europa Conference League la saison prochaine.

par
Jérôme Reynard
Servette et Lausanne se retrouvent ce mercredi soir à la Praille dans le cadre d’un derby qui vaudra cher dans la course à l’Europe.

Servette et Lausanne se retrouvent ce mercredi soir à la Praille dans le cadre d’un derby qui vaudra cher dans la course à l’Europe.

freshfocus

Gabet Chapuisat

«Lausanne peut le faire, d’une manière ou d’une autre»

Gabet Chapuisat, ancien international et ex-coach en Ligue nationale.

Gabet Chapuisat, ancien international et ex-coach en Ligue nationale.

PATRICK MARTIN / TAMEDIA

«Pour moi, Bâle sera européen, c’est une certitude. Il reste donc une place, sauf si Lucerne termine sur le podium et remporte la Coupe, ce qui rendrait le quatrième rang qualificatif pour l’Europe. Lausanne peut le faire, d’une manière ou d’une autre. C’est clair qu’il n’est pas maître de son destin et que son calendrier est compliqué, avec des matches à venir à Saint-Gall et contre YB (ndlr: voir ci-dessous). Mais avec une victoire dans le derby ce mercredi soir, tout serait envisageable. D’autant plus si Lucerne perd à Sion. J’y crois. Le LS peut profiter du passage à vide de Servette. Le bilan des confrontations cette saison (ndlr: 2 victoires, 1 nul) parle en tout cas en sa faveur et ça peut avoir un impact au niveau moral et psychologique.»

Photographie de la situation

Bâle (2e, 50 points en 34 matches)

A jouer: Zurich (d), Sion (e)

Servette (3e, 47 points en 33 matches)

A jouer: Lausanne (d), Vaduz (e), Saint-Gall (d)

Lucerne (4e, 45 points en 33 matches)

A jouer: Sion (e), Young Boys (e), Lugano (d)

Lausanne (5e, 43 points en 33 matches)

A jouer: Servette (e), Saint-Gall (e), Young Boys (d)

Lugano (6e, 43 points en 34 matches)

A jouer: Sion (d), Lucerne (e)

Michel Pont

«Je ne peux pas dire autre chose que Servette! Je ne peux en tout cas pas dire Lausanne!»

Michel Pont, ancien entraîneur-adjoint de l’équipe de Suisse.

Michel Pont, ancien entraîneur-adjoint de l’équipe de Suisse.

freshfocus

«En tant que Genevois, je ne peux pas dire autre chose que Servette! Je ne peux en tout cas pas dire Lausanne (ndlr: rires)! Plus sérieusement, le rêve serait d’avoir ces deux équipes en Europe, mais j’ai bien peur que ce soit compliqué. Alors je vais miser sur Bâle et Servette. Le SFC a subi un petit coup de barre après son élimination en Coupe de Suisse, mais j’ai aimé ce qu’il a montré durant la première heure dimanche à Lucerne (ndlr: défaite 3-0 au final). Et puis, c’est le moment qu’il commence à faire des points contre le LS cette saison!»

Stéphane Grichting

«La jeunesse lausannoise, c’est à double tranchant»

Stéphane Grichting, ancien international.

Stéphane Grichting, ancien international.

CHANTAL DERVEY – TAMEDIA

«Bâle est le mieux armé et devrait terminer deuxième. Patrick Rahmen a ramené pas mal de sérénité dans l’équipe. Derrière, je vais dire Servette - et Lucerne par la Coupe. C’est clair que le SFC alterne le bon et le moins bon et qu’il semble peiner à digérer son élimination en Coupe, mais il a tout en main pour bien négocier le derby de ce mercredi soir et rester troisième. Il y a en tout cas davantage de stabilité qu’au LS, où plusieurs joueurs sont en fin de contrat et où le coach est annoncé sur le départ; un contexte qui n’est pas idéal. Et puis, la jeunesse lausannoise, c’est à double tranchant. Dans un tel rendez-vous, ça peut briller comme passer totalement au travers.»

Dylan Stadelmann

«Les Grenat auront cette faim qui pourrait faire la différence»

Dylan Stadelmann, ancien joueur en Challenge League.

Dylan Stadelmann, ancien joueur en Challenge League.

BLUE SPORTS

«Bâle sera sur le podium. Je vois mal les Rhénans perdre leurs deux derniers matches et Lucerne faire le plein de points dans le même temps. A propos de Lucerne, pour moi c’est un miracle que cette équipe soit aujourd’hui à la lutte pour l’Europe, au regard de son effectif. D’autres ont davantage leur place parmi les trois premiers, à commencer par Servette. Le derby de ce mercredi soir sera primordial. Le SFC sera davantage sous pression que Lausanne, qui en début de saison jouait le maintien rappelons-le, mais les Grenat auront cette faim qui pourrait faire la différence. Et leur permettre de rester sur le podium. Jusqu’au bout.»

Johann Lonfat

«Je sens Servette et Lausanne un peu moins bien que Lucerne»

Johann Lonfat, ancien international.

Johann Lonfat, ancien international.

TAMEDIA

«Je ne vais pas me faire des amis en Romandie… Je vais miser sur Bâle et Lucerne pour le podium de la Super League. Mais comme Lucerne remportera aussi la Coupe, Servette sera européen en terminant quatrième! Pourquoi Lucerne parmi les trois premiers? Parce que cette équipe a le vent en poupe. C’est celle qui a actuellement le meilleur trend. Je sens Servette et Lausanne un peu moins bien. Les Grenat me paraissent moins sereins, ils prennent beaucoup de buts. Leur élimination en Coupe de Suisse les a-t-elle démobilisés? Ils ont en tout cas pris un coup. Et Lausanne, avec ce qui se passe en coulisses…»

Votre opinion