Football: Qui sera relégué?
Publié

FootballQui sera relégué?

Pour les experts du Matin.ch, le FC Thoune fait figure de «favori» pour la descente. Même si rien n'est encore gagné pour les deux Romands menacés.

par
Sport-Center
Pour beaucoup, le FC Thoune, dont on voit ici les remplaçants lors d'un match amical contre Kriens, fait figure de «favori» à la descente.

Pour beaucoup, le FC Thoune, dont on voit ici les remplaçants lors d'un match amical contre Kriens, fait figure de «favori» à la descente.

Keystone

Alors que Lausanne file vers la Super League, qui les Vaudois remplaceront-ils dans quelques semaines? Dans l’élite helvétique, la bataille pour le maintien s’annonce terrible. Elle concerne en premier lieu Sion, Xamax et Thoune, séparés par quatre points seulement au moment du retour sur les pelouses. Mais le FC Lugano (7e), voire même Lucerne (6e), ne sont pas encore tirés d’affaire.

Alors qui plongera au final? C’est ce que LeMatin.ch a demandé à cinq acteurs, actuels ou anciens, du football suisse. Découvrez ci-dessous leurs pronostics.

----------

Gabet Chapuisat

«Xamax est le plus mal barré»

Gabet Chapuisat, consultant Teleclub (Photo: Keystone)

Gabet Chapuisat, consultant Teleclub (Photo: Keystone)

«Xamax est le plus mal barré des mal classés, ce qui en fait le favori pour la descente si j'ose dire. Quand tu ne gagnes pas à domicile, ce qui est le cas des Neuchâtelois, cela devient forcément difficile. Xamax ne fait que se battre pour sauver sa peau depuis 18 mois, ça coûte des forces mentales. Son match de reprise contre Thoune s’annonce déjà capital. Si vous ne battez pas le dernier, c’est qu’il y a un problème. Cela pourrait demeurer indécis jusqu’au bout. A défaut de spectateurs dans les stades, il y aura au moins du suspense.»

----------

Stéphane Grichting

«Comme Romand, je préférerais que Thoune descende»

Stéphane Grichting, ancien international helvétique. (Photo: Keystone)

Stéphane Grichting, ancien international helvétique. (Photo: Keystone)

«En tant que Romand, je préférerais que Thoune descende. Mais Xamax ou Sion pourrait être tout autant concernés. A l’heure du pronostic et alors qu’il reste 39 points en jeu, il convient cependant d’être prudent. Aujourd’hui, on est plus dans la loterie que dans la véritable analyse. On y verra beaucoup plus clair après une semaine, lorsque trois matches se seront déjà disputés. De nouvelles tendances se feront jour, peut-être différentes de celles auxquelles on se serait attendu.»

----------

Sébastien Meoli

«Cela risque d’être spécial jusqu’au bout»

Sébastien Meoli, ancien footballeur (Lausanne, Sion, Yverdon). (Photo: 24 Heures)

Sébastien Meoli, ancien footballeur (Lausanne, Sion, Yverdon). (Photo: 24 Heures)

«Je doute que Thoune, qui restait sur une belle série, puisse repartir au même rythme. Tout cela risque d’être spécial jusqu’au bout, inconnu aussi, avec l’enchaînement de semaines anglaises jusqu’au dénouement. Au bout du compte, il ne devrait pas y avoir de surprises. Dans un championnat à dix, tout le monde restera néanmoins concerné, que cela soit en haut ou en bas du tableau.»

----------

Tibert Pont

«Thoune est mûr pour tomber»

Tibert Pont, ancien joueur du Servette FC. (Photo: Twitter)

Tibert Pont, ancien joueur du Servette FC. (Photo: Twitter)

«Cette fois, je pense que Thoune est mûr pour tomber. J’adore pourtant sa philosophie. Pour mon pote Miguel (ndlr: Rodrigues, joueur du club oberlandais), j’espère me tromper. Mais pour Thoune, je sens que cela va être très difficile, peut-être trop…»

----------

John Dragani

«Je miserais plutôt sur un Romand»

John Dragani, coach du FC Echallens (1re ligue). (Photo: Keystone)

John Dragani, coach du FC Echallens (1re ligue). (Photo: Keystone)

«Allez, je dis Thoune. Le club bernois avait certes connu un début d’année 2020 formidable qui lui avait permis de revenir à la hauteur de Xamax mais je ne le vois pas repartir sur les mêmes bases. Et puis, soyons francs, je joue aussi la carte romande. Si ma vie en dépendait, je miserais plutôt sur un club romand.»

Propos recueillis par Nicolas Jacquier

Votre opinion