Pandémie - Qui sont les 10 000 morts du coronavirus en Suisse?
Publié

PandémieQui sont les 10 000 morts du coronavirus en Suisse?

La Suisse enregistre désormais plus de 10 000 morts dus à la pandémie. Voici ce que l’on sait d’eux.

par
Renaud Michiels
La Suisse dénombre désormais 10 001 décès.

La Suisse dénombre désormais 10 001 décès.

iStock

Une triste barre symbolique a été atteinte et dépassée ce mercredi en Suisse, avec 10 000 victimes de la pandémie de coronavirus. 10 001 personnes sont désormais mortes du Covid, selon les données de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). C’est l’occasion de faire le point sur ce que l’on sait des victimes.

Où?

Zurich (1336 morts), Berne (1061) et le canton de Vaud (993) sont les trois cantons les plus endeuillés par l’épidémie. Logique: ce sont également les trois cantons les plus peuplés du pays. Pour les autres cantons romands on dénombre 744 décès à Genève, 592 en Valais, 413 à Fribourg, 319 à Neuchâtel et 59 dans le Jura.

En comparaison de la population, c’est le Tessin qui a été le plus touché, avec 249 décès pour 100 000 habitants et Nidwald le plus épargné (51). Cette proportion est généralement plus élevée dans les cantons romands qu’en Suisse alémanique: 181 à Neuchâtel, 171 en Valais, 148 à Genève, 128 à Fribourg, 123 dans le canton de Vaud et 80 dans le Jura.

Quand?

En Suisse, la deuxième vague a été beaucoup plus meurtrière que la première: on déplore 1721 décès avant juin 2020 contre 8280 depuis. Plus de quatre décès sur cinq (83%) ont donc eu lieu durant la deuxième vague. Enfin ce sont les mois de novembre et décembre 2020 qui ont été les plus meurtriers, avec 80 à 90 décès quotidiennement.

Qui?

On le sait, les personnes âgées sont les premières victimes de la pandémie, et dans des proportions très importantes. L’âge médian des victimes est de 84 ans en Suisse, toujours selon l’OFSP. Avec plus de 7000 morts, les plus de 80 ans représentent plus de 70% des victimes. Et les 70-79 ans 20% avec quelque 2000 décès. Un peu plus de neuf décédés sur dix avaient donc plus de 70 ans.

Comme d’autres pays, la Suisse a connu de très rares cas de jeunes victimes. En mai 2020, un bébé argovien était décédé à Zurich et en décembre dernier, un garçon saint-gallois de moins de 10 ans avait trouvé la mort. Une jeune personne de Lucerne de la tranche d’âge des 10-19 ans est également récemment morte et on déplore trois décès chez les 20-29 ans.

La presque totalité des victimes (97%) du coronavirus souffraient d’une maladie préexistante. Les plus fréquentes étant une maladie cardio-vasculaire (62%), l’hypertension (61%) et les maladies rénales chroniques (28%).

Précisons encore que toutes ces données proviennent de l’OFSP. Les critères pour enregistrer une personne comme étant morte du coronavirus diffèrent parfois selon les cantons, certains ayant des définitions plus larges. Résultat, selon les données cumulées des cantons la barre symbolique de 10 000 morts est en fait dépassée depuis longtemps. Selon ces données cantonales on déplore ce mercredi 10 595 décès dus à la pandémie.

Votre opinion