Publié

HockeyRacisme: peine modérée pour les fans tchèques qui ont traité le Canadien Simmonds de "singe"

Huit supporteurs du club de hockey sur glace tchèque de Pirati Chomutov (D1), accusés d'un comportement raciste à l'encontre de l'ailier canadien Wayne Simmonds de Bili Tygri Liberec (D1), ont été interdits de stade pour un an, mercredi par un tribunal de Chomutov.

"La peine est certes modérée, mais suffisante", a affirmé le juge, Petr Novak, cité par l'agence de presse CTK. Les huit jeunes gens, membres d'un "noyau dur" de supporteurs de Chomutov, risquaient jusqu'à trois ans de prison ferme. Simmonds (Flyers de Philadelphie) portait le maillot du Bili Tygri Liberec durant le lock-out qui paralysait le début de la saison en Ligue nord-américaine (LNH). En octobre dernier, il a été traité à plusieurs reprises de "singe" par des spectateurs à Chomutov, après un duel avec un joueur local au cours d'un match de la 17e journée du Championnat tchèque. Selon le représentant du parquet, Ladislav Kosan, une "cinquantaine voire une centaine" de supporteurs de Chomutov auraient pu être accusés d'un comportement raciste envers Simmonds. "Ils n'ont pas été identifiés", a-t-il déploré. La Fédération tchèque de hockey sur glace (CSLH) avait déjà infligé au Pirati Chomutov une amende de 30.000 couronnes (1200 euros). "Nous sommes dégoûtés par le comportement d'un groupuscule de nos spectateurs, qui ont ainsi porté atteinte à la bonne réputation de notre club", a indiqué à l'époque le club de Chomutov, sur son site internet. jma/sw/ai

(AFP)

Votre opinion