Tennis: Rafael Nadal: «Novak Djokovic devra se faire vacciner...»
Publié

TennisRafael Nadal: «Novak Djokovic devra se faire vacciner...»

Le Majorquin a pris avec autorité le contre-pied du Serbe, dont la position antivaccin a fait jaser fin avril.

par
Sport-Center
Rafael Nadal n'est pas tout à fait du même avis que son rival de Belgrade.

Rafael Nadal n'est pas tout à fait du même avis que son rival de Belgrade.

Keystone

Rafael Nadal donne publiquement son avis sur un peu tout ces temps. À l’instar de Stan Wawrinka, le Majorquin peine à envisager une reprise du tennis cette saison et l'a dit sans fioritures au quotidien «El País» en début de semaine. «J'espère que nous allons pouvoir reprendre la compétition cette année, mais je n'y crois pas», a-t-il avoué, le regard déjà tourné vers l'avenir. Je suis plus préoccupé par l’Open d’Australie 2021 que par ce qu'il va se passer cette saison Je pense que l'année 2020 est quasi perdue.»

Toutefois, et si le jeu doit reprendre ses droits à la fin de l'été, cela ne se fera pas sans des mesures drastiques, sanitairement parlant. Et cette histoire de vaccin - s’il arrive un jour - obligatoire pour les athlètes, qui a fait tant de vagues suite aux propos de Novak Djokovic, pourrait bien revenir assez vite sur le tapis. «Je suis le premier dans l'incertitude, avait lâché le Serbe. Comment faire avec les voyages? Moi, personnellement, je ne suis pas pour les vaccins. Je n'aimerais pas que quelqu'un m'oblige à me faire vacciner pour voyage.»

Interrogé cette semaine par le quotidien «La Voz de Galicia» sur la sortie polémique de «Nole», Rafael Nadal a gentiment exhorté son rival, qui n'est autre que le président du Conseil des joueurs, à montrer l'exemple. «Personne ne peut exiger quoi que ce soit de quelqu'un. Chacun est libre. Mais si vous faites partie d'un circuit, il faut peut-être suivre les règles du circuit. Si on nous oblige à nous faire vacciner pour nous protéger, Djokovic devra se faire vacciner s'il veut continuer à jouer au tennis au plus haut niveau.»

Avant de poursuivre, droit dans ses bottes: «Chacun devra s'y conformer. Si l'ATP ou l'ITF (ndlr: la Fédération internationale) nous obligent à nous faire vacciner pour jouer au tennis, alors nous devrons le faire. Tout comme nous avons des restrictions pour ne pas prendre trop de médicaments pour des problèmes évidents liés au dopage. Il s'agit de suivre les règles.» Fin avril, le docteur Boris Gojanovic, médecin du sport à l’Hôpital de La Tour, avait jugé dans nos colonnes, que les propos de Novak Djokovic étaient dangereux.

JSa

Votre opinion