Football: Ranieri n'a pas tellement apprécié l'humour de Domenech

Publié

FootballRanieri n'a pas tellement apprécié l'humour de Domenech

L'ancien sélectionneur de l'équipe de France avait fustigé la stratégie défensive de Nantes. Ça n'a pas fait rire Claudio Ranieri, pas du tout.

Claudio Ranieri a réagi aux propos de Raymond Domenech.

Claudio Ranieri a réagi aux propos de Raymond Domenech.

AFP

La tension monte entre deux coaches qui ont presque le même âge. A gauche, l'ex sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech, désormais président du syndicat des entraîneurs en France.

A droite, Claudio Ranieri, champion d'Angleterre surprise avec Leiecester en 2016, désormais entraîneur de Nantes en Ligue 1.

Il y avait déjà eu des frictions entre les deux hommes quand Domenech, dans son rôle de président du syndicat des entraîneurs, s'était montré sceptique et avait compliqué l'arrivée de Ranieri (66 ans).

Tensions ravivées par un tweet de Domenech ce week-end après la déroute des canaris face au PSG (4-1). «Finalement, la stratégie double bus de la Mercedes n'a pas fait mieux que toutes les petites 2 CV...» Une pique qui avait déjà été épinglée par le community manager du FC Nantes: «Pas sûr que vous soyez le mieux placé pour parler de bus» (en référence à l'épisode de la grève de Knysna en 2010 où les joueurs français avaient refusé d'aller s'entraîner).

Le trait d'humour n'a pas fait rigoler le «Mister». «Le meilleur bus que je connaisse, c'est celui de Domenech, ça c'était une affaire très importante. La chose très grave, c'est qu'il fasse de l'ironie sur d'autres entraîneurs. C'est incroyable alors que c'est le chef des entraîneurs français. Et l'éthique ? S'il parle de théâtre, je peux l'écouter. Mais s'il parle de foot, jamais ! Ah Domenech, Domenech...», a grondé Ranieri, cité par L'Equipe en conférence de presse.

L'expérimenté entraîneur s'est aussi montré critique avec son président Valdemar Kita qui s'était permis de comparer Michel Der Zakarian à une 2CV. «Ce n'était pas bon de dire ça. Tous les entraîneurs se valent, c'est un travail très difficile», a-t-il commenté.

Ton opinion