21.06.2019 à 14:40

FootballRaphaël Nuzzolo: «Rester, c'était ma priorité»

Sa prolongation de contrat expédiée, l'attaquant de NE Xamax a repris le chemin de l'entraînement avec appétit.

par
Jérémy Santallo
Le président neuchâtelois Christian Binggeli et Raphaël Nuzzolo après le maintien en Super League, le 2 juin.

Le président neuchâtelois Christian Binggeli et Raphaël Nuzzolo après le maintien en Super League, le 2 juin.

Keystone

Vendredi après-midi (17 heures), Neuchâtel Xamax va déjà retrouver un avant goût de compétition lors d'un tournoi amical à Breitenrain. Raphaël Nuzzolo, qui s'était vu accorder quelques jours de vacances supplémentaires, n'a repris l'entraînement que jeudi. S'il ne sera pas en tenue du côté de Berne, le Biennois de 35 ans sera présent pour encourager les copains.

Raphaël Nuzzolo, on a l'impression que ce barrage contre Aarau, c'était hier. Les vacances n'ont pas été trop courtes?

J'ai eu un peu plus de deux semaines de congé, c'était suffisant pour recharger les batteries. Ce n'est pas plus mal d'avoir une courte pause car tu as moins le temps de perdre physiquement et moins de foncier à faire à la reprise. Et puis j'avais besoin de reprendre l'entraînement. Chaque jour devenait plus difficile, à rester enfermé, posé sur le canapé (rires).

Comment s'est passé votre retour à la Maladière?

J'ai recommencé l'entraînement jeudi avec deux séances en compagnie de plusieurs joueurs (il cite Djuric, Doudin, Gomes, Walthert, Xhemajli et Kamber). Le reste du groupe va jouer le tournoi de Breitenrain aujourd'hui (ndlr: vendredi), on aura une séance samedi avant un jour de repos dimanche. C'est seulement lundi que l'on devrait reprendre tous ensemble.

Vous venez donc juste de découvrir la méthode Joël Magnin.

Oui, c'est un changement. On doit déjà apprendre à tous se connaître. Mais j'ai eu une vingtaine de coaches dans ma carrière donc j'ai l'habitude (rires). Cela va casser un peu la monotonie, il arrive avec sa fraîcheur, sa philosophie et ses idées mais pour l'instant, il découvre surtout son contingent, le fonctionnement du club. Il faut s'imprégner de l'environnement.

Et alors, vos impressions au lendemain de cette prise de température?

Il a la motivation et l'envie de faire quelque chose de bien ici, avec nous. On l'a tous senti. Les plus jeunes vont évoluer avec lui, car il a toujours fait progresser ses joueurs. Il y aura peut-être un plus de pression en terme de résultat qu'avec les M21. Il est lancé dans le grand bain, on a envie de découvrir ce qu'il va nous apporter et lui va grandir en entraînant des joueurs un peu plus vieux que ce dont il a l'habitude (rires).

Votre prolongation de contrat a été officialisée très vite après le barrage. Une évidence pour tout le monde?

Super League ou pas, j'avais dit à mes dirigeants que je voulais rester. Je partais le lundi en vacances donc on s'était mis d'accord avant les barrages. C'était le souhait du club, de garder l'ossature de l'équipe. Même si il y a toujours des négociations qui peuvent jouer ou pas. Après c'est bien que des jeunes arrivent car dans quelques années, les anciens ne seront plus là donc il faut aussi préparer l'avenir du club.

Votre belle saison à titre personnel a-t-elle amené d'autres offres sur la table?

Il y a eu des intérêts de la part d'autres équipes. C'est souvent comme cela dans le foot quand tu marques et que tu fais des chiffres. Mais rester à Neuchâtel, c'était ma priorité. L'envie était là dans les deux camps, donc on s'est trouvé. Je pense pouvoir aider encore cette année et on verra pour la suite. Mon objectif reste de finir ma carrière à Xamax.

Qu'attendre de cette nouvelle saison?

Il y a pas de miracle. On va essayer de se sauver encore cette année. Dans une ligue à dix avec un barrage et une dernière place synonyme de relégation, quand tu as le plus petit budget, tu dois batailler tout le championnat. On a appris de la dernière saison, nous les joueurs mais aussi le club. Il ne faut pas répéter nos erreurs de l'été dernier et prendre vite des points. On est confiant et prêt à en découdre.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!