Polémique: Raquel Garrido: «Qu'on me lâche la grappe!»
Publié

PolémiqueRaquel Garrido: «Qu'on me lâche la grappe!»

La responsable de la France Insoumise, chroniqueuse de Thierry Ardisson, est revenue dimanche sur C8 sur les révélations financières du «Canard Enchaîné» la concernant.

par
Laurent Siebenmann

«Je veux juste qu'on me lâche la grappe!» C'est ainsi que Raquel Garrido s'est défendue dans «Les Terriens du dimanche», hier soir sur C8.

La responsable de la France Insoumise répondait à l'article du «Canard Enchaîné» révélant mercredi dernier que l'avocate n'avait pas payé ses cotisations sociales de retraite depuis six ans ni ses cotisations à l'Ordre des avocats depuis un an.

«Je ne veux pas rajouter à tout ce qui a été dit par ma caisse de retraite et par le barreau de Paris sur l'exactitude de ces affirmations-là, a tonné Raquel Garrido. Que celui qui n'a jamais été à découvert me lance la première pierre.»

«Ce qui est certain, dans ce pays, c'est que des artisans, des professions libérales, des petits patrons, qui ont des arriérés de cotisations, qui obtiennent de la part des organismes sociaux des échelonnements, c'est tous les jours!», s'est offusquée l'insoumise chroniqueuse.

«Je ne suis pas élue. Il n'y a pas de raison qu'il y ait une forme de voyeurisme comme ça pour m'abattre (...) On s'acharne sur moi pour essayer de m'abattre, mais on ne m'arrêtera pas si simplement», a poursuivi l'avocate de Jean-Luc Mélenchon, très remontée.

Votre opinion