Publié

footReal Madrid: Benitez remplacé par Zidane? Pas surprenant, selon Luis Enrique

L'éviction expéditive de Rafael Benitez et la nomination de Zinédine Zidane sur le banc du Real Madrid ne sont pas surprenantes, a estimé mardi l'entraîneur du FC Barcelone Luis Enrique, rappelant que "dans le football moderne" tout technicien finit par être limogé.

"Cela ne me surprend pas, c'est un sujet habituel dans le football moderne", a commenté l'entraîneur barcelonais en conférence de presse. "La chaîne se casse toujours au niveau du maillon le plus court. Et ce maillon est l'entraîneur, par bonheur pour celui qui est nommé, et par malchance pour celui qui part. Tous les entraîneurs à un moment de leur carrières sont démis. (...) C'est une profession à risque, comme le saut à l'élastique." Interrogé au sujet de Zidane, dont l'équipe sera en concurrence directe avec le Barça en Liga et en Ligue des champions, Luis Enrique a botté en touche. "Je n'ai pas d'opinion sur le Zidane entraîneur. Je ne le connais pas et je ne peux pas me prononcer", a dit le technicien, refusant également d'évoquer l'accrochage que les deux hommes avaient eu pendant un clasico Real-Barça lorsqu'ils étaient joueurs. En avril 2003, le ton était monté entre Luis Enrique et "Zizou", qui avait griffé le visage du capitaine barcelonais. "Je n'ai aucun mauvais souvenir de quiconque. Chacun défend ses intérêts et son club, je ne me souviens de rien", a dit le technicien blaugrana. Selon Luis Enrique, il y a des avantages pour un ancien joueur comme Zidane à sauter le pas pour devenir entraîneur, mais cela ne dure pas. "C'est surtout en terme de connaissance du vestiaire mais c'est un crédit qui est limité. Ensuite, on te juge pour tes idées en tant qu'entraîneur, pour les solutions que tu apportes à tes joueurs", a-t-il conclu. "Avoir été ancien joueur ou ne pas l'avoir été, aucune des deux options n'est une garantie de succès." jed/yk

(AFP)

Votre opinion