Tennis: Rebeka Masarova remporte le tournoi juniors à Paris

Publié

TennisRebeka Masarova remporte le tournoi juniors à Paris

La jeune Bâloise (16 ans) est devenue la troisième Suissesse à s'imposer en finale du tournoi juniors de Roland-Garros. Elle a battu l'Américaine Amanda Anisimova 7-5 7-5.

par
R.Ty/SI
Rebeka Masarova est entrée dans l'histoire du tennis suisse.

Rebeka Masarova est entrée dans l'histoire du tennis suisse.

Keystone

Rebeka Masarova (WTA 805, 17 ans le 6 août prochain) est devenue la troisième Suissesse - après Martina Hingis (1993 et 1994) et Belinda Bencic (2013) - à remporter le tournoi juniors filles de Roland-Garros.

Classée tête de série numéro 12 du tournoi, la longiligne Bâloise (186cm) a battu ce dimanche en finale l'Américaine Amanda Anisimova (No 2), de deux ans sa cadette. Déjà demi-finaliste en février dernier à l'Open d'Australie, Masarova s'est imposée en deux manches (7-5 7-5) et 1h27 de jeu.

Masarova s'est montrée un peu plus solide que sa jeune adversaire. Elle a réussi à compenser deux fois la perte de son service lors de la manche initiale. Puis, dans le deuxième set, elle a mené 5-2 avant de se faire rejoindre. Mais elle a su réagir et réussir un break décisif pour gagner le titre.

«Moi aussi je veux faire ça!»

Née à Bâle d'une mère espagnole et d'un père slovaque - elle passe d'ailleurs sa vie entre Bâle et Barcelone, où sa famille possède un appartement -, Rebeka est la cadette d'une famille de cinq enfants dans laquelle personne ne jouait au tennis jusqu'au 6 juillet 2003.

Ce qu'il s'est passé ce jour-là? Rebeka Masarova l'explique sur le site officiel de Roland-Garros. «Ce jour-là, il pleuvait en Suisse, et mon père nous avait proposé de regarder la télévision. Je n'avais pas 4 ans et Roger Federer disputait sa première finale de Wimbledon contre Mark Philipoussis. Quand il a soulevé la Coupe, j'ai dit: «Moi aussi je veux faire ça!» J'ai commencé le tennis juste après.»

Depuis, Rebeka Masarova n'a rencontré Roger Federer qu'à une reprise, et encore était-ce en coup de vent, à l'occasion de l'US Open 2015. Elle a néanmoins pris le temps de poser avec lui pour une photo souvenir qu'elle a évidemment postée sur son compte Instagram:

Nul doute que si la jeune joueuse aux cheveux roses continue de grimper dans la hiérarchie, elle risque de recroiser son idole à plusieurs reprises. «L'objectif est que Rebeka termine l'année No 1 juniors et aux alentours de la 400e place WTA», précise sa mère et coach Marivi.

Cela semble bien parti.

Ton opinion