16.12.2016 à 13:23

ValaisRecours contre la ligne Chamoson-Chippis rejetés

Le Tribunal administratif fédéral a débouté dix-sept particuliers et une fondation qui contestent ce projet électrique.

Illustration, Keystone

Les opposants à la construction d'une ligne à haute tension entre Chamoson et Chippis, dans le canton du Valais, viennent de subir un nouveau revers. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) rejette leurs recours contre la décision d'approbation des plans dans ce projet. Il a débouté dix-sept particuliers, ainsi que la fondation «Ermitage de Longeborgne».

Tous s'étaient opposés à la décision de l'Office fédéral de l'énergie d'approuver les plans. Ils avaient demandé que l'OFEN procède à un réexamen.

Pour rappel, le TAF s'était déjà prononcé précédemment sur ce projet controversé. En août 2012, il avait donné son feu vert à la nouvelle ligne, à son tracé aérien, à sa variante câblée ainsi qu'à la situation et à la forme générale des pylônes.

Il lui restait une seule question à trancher: celle du nombre de conducteurs par faisceau. Retenant que l'intensité électrique est limitée à 2230 ampères, le TAF juge que la pondération des intérêts ayant conduit l'OFEN à approuver la variante de faisceaux à trois conducteurs, proposée par Swissgrid, ne prête pas le flanc à la critique.

L'instance judiciaire fédérale relève que cette variante n'induit pas d'impact environnemental supplémentaire par rapport à la configuration initialement approuvée par l'OFEN en 2010.

Son arrêt peut encore faire l'objet d'un ultime recours au Tribunal fédéral.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!