2e sondage Tamedia - Recul des initiatives sur les pesticides et la loi sur le CO₂
Publié

2e sondage TamediaRecul des initiatives sur les pesticides et la loi sur le CO₂

Les trois propositions qui touchent l’environnement ont perdu du soutien en deux semaines. Pour la loi Covid-19 et les mesures policières, le résultat est inchangé.

par
Eric Felley
Les deux initiatives visant à interdire ou restreindre les pesticides sont passées sous la barre des 50% d’intentions de vote.

Les deux initiatives visant à interdire ou restreindre les pesticides sont passées sous la barre des 50% d’intentions de vote.

Getty Images/iStockphoto

En deux semaines, l’opinion publique a évolué en défaveur des deux initiatives concernant les pesticides. Celle pour la Protection des eaux ne fait plus que 48% d’avis positifs (54% au premier sondage) contre 50% de refus et 2% d’indécis. L’érosion du soutien se fait sentir dans tous les partis. Le sujet est de plus en plus marqué par une polarisation gauche-droite avec les Verts, les socialistes et les Verts libéraux d’un côté, l’UDC et le PLR de l’autre et le Centre qui fait l’arbitre. La différence entre ville et campagne est toujours bien présente, tout comme celle entre les personnes plus âgées - qui ont davantage envie d’en finir avec les pesticides - et les plus jeunes.

L’initiative pour interdire les pesticides de synthèse fait l’objet d’un match nul: 49% d’avis favorables, 49% défavorables et 2% d’indécis. Depuis le premier sondage, elle a perdu 4 points. Les constats sont les mêmes que pour l’autre initiative: polarisation gauche-droite, ligne de front entre zones urbaines et rurales et différence entre les classes d’âges. Les partisans avancent comme principal argument les risques pour la santé, le lien avec des cancers ou la baisse de fertilité des Suisses. Chez les opposants, la crainte pour l’approvisionnement du pays, l’augmentation du prix de la nourriture et la complication des importations sont les arguments les plus cités.

Loi sur le CO₂: les sympathisants du PLR ne suivent pas

La loi sur le CO₂ suit la tendance des deux initiatives. De 54% d’avis favorables au premier sondage, elle passe à 50% contre 46% d’avis défavorables et 4% d’indécis. On constate ici une très forte polarisation entre l’UDC et le PLR d’un côté, la gauche et les Verts libéraux de l’autre et le Centre partagé. Rappelons que seule l’UDC, qui a lancé le référendum, est contre cette loi. Ses sympathisants s’y opposent à 84%, mais ceux du PLR et du Centre, qui mènent campagne pour le oui, disent non à 61% et 48%.

Pour les deux autres objets soumis au vote, l’opinion n’a guère changé. 67% de oui aux mesures policières contre le terrorisme (contre 68%) et 27% de non. Le soutien à la loi Covid-19 a augmenté d’un petit point à 67% contre 28% de non, qui viennent pour la majorité de l’UDC.

Votre opinion

189 commentaires