Cinéma - Réédition de la BD qui a inspiré «Old», le nouveau film de M. Night Shyamalan
Publié

CinémaRéédition de la BD qui a inspiré «Old», le nouveau film de M. Night Shyamalan

Dessinée par le Genevois Frederik Peeters, «Château de sable» ressort en version cartonnée avec une intro qui nous livre un indice sur les événements.

par
Michel Pralong
Gael Garcia Bernal est l’un des personnages qui se retrouve sur cette plage étrange dans «Old».

Gael Garcia Bernal est l’un des personnages qui se retrouve sur cette plage étrange dans «Old».

Universal Pictures

En 2010, le Genevois Frederik Peeters illustre un scénario du Français Pierre Oscar Lévy, c’est «Château de sable». Bien des années plus tard, le réalisateur M. Night Shyamalan reçoit cette BD, qui a été traduite en anglais, de la part de sa fille pour la fête des pères. Il l’aime tant qu’il en achète les droits d’adaptation. Et le 21 juillet est sorti le film, «Old».

Qu’est-ce que raconte «Château de sable»? C’est une histoire très bizarre: des gens et des familles se rencontrent sur une plage. Mais des événements extrêmement étranges vont alors se produire. Mieux vaut ne pas en dire plus, le suspense est maintenu durant quelques dizaines de pages. La bande-annonce et même le pitch du film, en revanche, en disent bien plus (trop?). On comprend ce qui a pu séduire le réalisateur du «Sixième sens» ou de «Signes»: l’irruption du fantastique dans la vie de gens normaux et comment cela va les affecter.

Ce qui est amusant, lorsqu’on écoute une interview des auteurs à l’époque de la sortie de la BD, c’est que Frederik Peeters disait que cette histoire n’aurait pu être racontée qu’en BD. Et Pierre Oscar Lévy de dire que, puisque maintenant que la BD existait, le film devenait possible et qu’il attendait les propositions. C’est désormais chose faite.

À l’occasion de la sortie de «Old», les éditions Atrabile ont réédité l’album, cette fois en version cartonnée, avec une nouvelle couverture. Et une introduction du scénariste qui donne quelques pistes pour éclairer un mystère qui, dans la BD, reste volontairement inexpliqué. Il y évoque notamment le réchauffement climatique. Lire «Château de sable», outre se faire ballotter par les événements comme les personnages, c’est surtout admirer une nouvelle fois la virtuosité graphique de Frederik Peeters, notamment dans ses portraits de personnages. Et ça, M. Night Shyamalan ne peut pas la restituer au cinéma.

Château de sable (édition cartonnée) par Frederik Peeters et Pierre Oscar Lévy, Éd. Atrabile, 104 pages

Château de sable (édition cartonnée) par Frederik Peeters et Pierre Oscar Lévy, Éd. Atrabile, 104 pages

Votre opinion