Actualisé 06.07.2020 à 20:39

ParisGouvernement français: des départs, des retours... et Dupond-Moretti!

Le premier ministre français Jean Castex a formé un nouveau gouvernement lundi. Barbara Pompili fait son entrée, Roselyne Bachelot s'empare de la Culture. Mais la suprise vient de la nomination de l'avocat Eric Dupond-Moretti à la Justice.

Eric Dupond-Moretti devient ministre de la Justice.

Eric Dupond-Moretti devient ministre de la Justice.

AFP

Plusieurs ministères clefs ont changé de titulaires lundi dans le nouveau gouvernement français conduit par Jean Castex, dont l'Intérieur et la Transition écologique, a annoncé la présidence.

Le nouveau ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, 37 ans, venu de la droite, était jusqu'à présent ministre de l'Action et des comptes publics. Rallié au président Emmanuel Macron dès 2017, M. Darmanin avait déjà été pressenti à l'Intérieur en octobre 2018, lors du dernier remaniement d'ampleur.

La Transition écologique échoit à une ex-écologiste passée au parti présidentiel, la députée Barbara Pompili, 45 ans. Cette ancienne secrétaire d'État à la Biodioversité durant le quinquennat du président socialiste François Hollande devient numéro trois du gouvernement.

Roselyne Bachelot fait son retour à la politique. Elle qui a déjà oeuvré sous les présidences de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy embrasse le poste de ministre de la Culture.

Un ténor du barreau, Eric Dupond-Moretti, a été nommé ministre de la Justice. L'arrivée de cet avocat redouté des cours d'assises est une des grosses surprises du nouveau gouvernement et a immédiatement fait réagir le Rassemblement National (extrême droite) : «À la Justice est nommé un militant d'extrême gauche qui souhaite l'interdiction du RN, premier parti d'opposition. Ça promet...», a tweeté la présidente du RN Marine Le Pen.

En revanche, quelques poids lourds de l'ancien gouvernement d'Edouard Philippe gardent leurs portefeuilles, à commencer par le chef de la diplomatie Jean-Yves Le Drian reconduit comme ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.

Florence Parly reste la ministre des Armées, tandis que le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, 51 ans, garde ce titre, transformé en «Economie, finances et relance».

Ce transfuge de la droite, devenu un pilier du gouvernement, aura la lourde tâche de sortir la France de la crise économique dans laquelle l'épidémie de Covid-19 l'a plongée.

(afp)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!