Actualisé

CyclismeRemco Evenepoel remporte le Tour d’Espagne

Le coureur belge s’adjuge son premier grand tour, à seulement 22 ans.

par
EBA
Remco Evenepoel jubile, il vient de remporter son premier grand Tour.

Remco Evenepoel jubile, il vient de remporter son premier grand Tour.

AFP

Remco Evenepoel a remporté le Tour d’Espagne, à l’issue de la 21e et dernière étape, réglée au sprint par Juan Sebastián Molano (UAE), dimanche à Madrid. À 22 ans, le leader de la Quick-Step devient le premier Belge à conquérir un grand Tour depuis Johan de Muynck sur le Tour d’Italie 1978, il y a quarante-quatre ans.

Evenepoel est doté d’un immense talent, ça se sait. La question à son sujet concernait surtout sa capacité à briller durant des épreuves de trois semaines. La réponse est désormais connue.

Sur les routes d’Espagne, le jeune coureur belge s’est emparé du maillot rouge lors de la sixième étape. À partir de cet instant, il a résisté avec brio aux tentatives de décrochage des Espagnols Enric Mas et Juan Ayuso, autre jeune prodige du cyclisme (19 ans).

De l’autre côté des Pyrénées, Evenepoel a brillé sur toutes sortes de terrains. Il a ainsi enlevé un contre-la-montre avant de pouvoir une nouvelle fois lever les bras au sommet de l’Alto de Piornal; c’était lors de la 18e étape et, à ce moment-là, plus aucun doute, le «Phénomène» serait sacré à Madrid.

Outre l’éclatante victoire d’Evenepoel, cette Vuelta a aussi été marquée par l’abandon de Primoz Roglic. Le triple tenant du titre a dû jeter l’éponge, meurtri après une chute qui a déclenché son lot de polémiques.

Enfin, ce Tour d’Espagne était le dernier d’Alejandro Valverde. Le vétéran cycliste ibérique de l’équipe Movistar prendra sa retraite à la fin de la saison et a été fêté par les siens à Madrid durant toute la dernière étape.

Elise Chabbey 8e de la Vuelta féminine

La Genevoise Elise Chabbey a terminé au 8e rang de la Vuelta féminine. Chabbey a intégré le top 10 au général dès la fin de la deuxième étape, et elle n’en est plus jamais sortie. À la première place du général, on retrouve l’intouchable Annemiek van Vleuten. La cycliste néerlandaise a signé un triplé historique. Elle  s’était déjà imposée sur les routes du Tour de France  et du Tour d’Italie, plus tôt dans l’année. EBA

Ton opinion