Actualisé 02.01.2018 à 11:36

PresseRemercié, Philippe Bouvard fait des adieux teintés d'amertume

L'ex-animateur des «Grosses têtes», a publié sa dernière chronique dans le quotidien «Nice Matin».

par
lematin.ch
Philippe Bouvard en septembre 2017.

Philippe Bouvard en septembre 2017.

Visual

Après 14 ans de chronique dans les colonnes de Nice Matin, Philippe Bouvard a pris la plume une dernière fois pour annoncer que le quotidien vient de le remercier: «C’est alors que je m’ap­prê­tais à inscrire sur la liste de mes vœux le souhait de poursuivre en 2018 ce petit billet, qu’on m’a informé qu’il devait disparaître en raison des difficultés financières de la presse écrite.», écrit-il.

«Aujourd’hui, votre serviteur connaît l’étrange situation du maître d’hô­tel qui, pour réduire les heures supplémentaires, abandonne son service en plein dîner et souhaitant bonne continuation aux convives.» Et de conclure: «Je vais tenter de trouver sinon la paix de l’âme, au moins la sérénité du stylo. Mais je penserai souvent à vous.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!