Publié

Hockey sur glaceRené Fasel: «La porte demeure ouverte»

Le président de l’IIHF réagit à la décision de la NHL de ne pas envoyer ses joueurs aux Jeux olympiques 2018.

par
Emmanuel Favre
René Fasel réagit à la décision de la NHL.

René Fasel réagit à la décision de la NHL.

AFP

René Fasel, vous êtes le président de l’IIHF. Votre réaction à la décision de la NHL de ne pas envoyer ses joueurs aux Jeux olympiques de Pyeongchang?

De la tristesse. Beaucoup de tristesse. Les joueurs sont déçus, les fans sont déçus, les médias sont déçus. Donc, forcément, je suis très déçu.

Etonné?

Oui, je suis surpris par le timing. Je m’étonne du choix unilatéral de la Gary Bettman, le commissaire de la NHL. Il restait du temps: on aurait pu en prendre pour s’assoir autour d’une table et reprendre les négociations.

Bettman affirme qu’il n’a pas apprécié la pression que vous lui avez mise. Qu’il n’était pas correct de menacer la NHL d’exclusion des JO de Pékin en 2022 si elle n’était pas présente en 2018…

Je suis contre les Jeux à la carte. Cela n’est pas «un coup, je viens; un coup, je ne viens pas» selon les intérêts de chacun.

A votre avis, le communiqué de Bettman est-il un coup de bluff?

Je l’ignore. Mais, pour nous, la porte demeure ouverte.

Vous avez longtemps affirmé que la probabilité de la présence des joueurs de NHL était de 50-50. A combien l’estimez-vous aujourd’hui?

Disons que le chiffre a sensiblement baissé. Et que nous, nous activons le plan B, celui des Jeux sans les joueurs de la NHL. D’ailleurs, là, je m’envole pour la Corée du Sud.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!