Football: Renversé par Arsenal, Leicester rate le coche
Actualisé

FootballRenversé par Arsenal, Leicester rate le coche

Battu par Arsenal (3-1) après avoir mené, Leicester a raté l’occasion de faire une bonne opération au classement, dimanche, pour la 26e journée de Premier League, alors que les Gunners ont fait une nouvelle fois preuve de caractère.

Granit Xhaka a ratissé de nombreux ballons

Granit Xhaka a ratissé de nombreux ballons

AFP

Avec 49 points, les Foxes restent 3es derrière Manchester United qui les devance à la différence de buts avant d’affronter Chelsea en fin d’après-midi. Ils ne profitent pas de la défaite de West Ham (4e avec 45 points), samedi, pour consolider leur place sur le podium.

Arsenal, de son côté, repasse dans la première moitié du classement (9e avec 37 points), encore loin des places envoyant en Ligue des Champions. Mais après leur qualification en Ligue Europa, jeudi, arrachée contre Benfica (3-2) à trois minutes de la fin après une prestation pleine de détermination, cette nouvelle victoire est très encourageante pour les Gunners.

Ils avaient pourtant mal débuté, en prenant un but dès la 6e minute par Youri Tielemans (1-0) profitant d’une défense londonienne très passive pour venir battre Bernd Leno d’une frappe croisée sans avoir été inquiété. Mais Arsenal a rapidement mis la main sur le match, renversant la vapeur avant même la pause grâce à une tête de David Luiz (1-1, 38e) et un penalty d’Alexandre Lacazette (2-1, 52e).

Bien trop passifs, surtout à domicile, où ils ont subi dimanche leur 6e défaite en 13 matches, les Foxes ont bien essayé de remettre la pression au début du deuxième acte, mais cela a été pour mieux se faire prendre en contre. Un bon pressing de Lacazette a permis à Granit Xhaka de lancer Nicolas Pépé. L’Ivoirien a transmis à côté de lui à Martin Odegaard qui a glissé à Willian dont le centre de l’extérieur a retrouvé, avec un peu de réussite, Pépé seul face au but vide, après une action menée à 100 à l’heure (3-1, 52e).

Arsenal a profité d’un Leicester handicapé par l’absence de James Maddison, avec un Jamie Vardy qui a semblé diminué, et qui a perdu Harvey Barnes et Jonny Evans en cours de match. Dans l'entrejeu, Granit Xhaka a fait ce qu'il sait faire de mieux: permettre à ses coéquipiers de briller. Le capitaine de l'équipe de Suisse n'a raté que neuf des 70 passes qu'il a tentées. Une fois n'est pas toujours coutume, le Bâlois a gratté de nombreux ballons. Mieux encore, il a gagné sept duels sur neuf dans le jeu au sol.

Ces deux victoires en trois jours ne feront pas le printemps pour les Gunners, mais la confiance accumulée est de bon augure pour le dernier tiers de la saison.

(AFP)

Votre opinion