Covid-19: Restaurants encore fermés en mars?
Publié

Covid-19Restaurants encore fermés en mars?

Les limitations de rencontres ou encore la fermeture des magasins devraient subsister le mois prochain. D’après l’UDC, Alain Berset aurait annoncé que les restrictions dureraient jusqu’à juillet-août.

En dépit des appels au déconfinement, le mois de mars restera marqué par plusieurs fermetures, avertit la «NZZ am Sonntag» dans sa dernière édition. La «Sonntagszeitung» estime aussi que la fin du «lockdown» en mars est «irréaliste», après les déclarations d’Alain Berset aux entretiens de Watteville, vendredi.

Les limitations de rencontres, la fermeture des magasins et restaurants et les interdictions de manifestations vont subsister. La situation est «déroutante» et le Conseil fédéral se trouve dans un «dilemme», a déclaré le conseiller fédéral. L’UDC aurait prétendu dans une lettre que Berset aurait annoncé que les restrictions sanitaires dureraient jusqu’à l’été, soit en juillet-août, ajoute ce même journal.

Et ce, en dépit des exigences d’Economiesuisse, l’organisation faîtière des entreprises, qui avertit que « si les chiffres à fin février continuent de régresser, il ne sera pas question de justifier un maintien des mesures actuelles », selon son porte-parole Michael Wiesner cité par la «NZZ am Sonntag». Toutefois, les signes d’ouverture sont encore hésitants et montrent que le mois prochain également, des services resteront fermés.

Une «personne bien informée» dans l’entourage du Conseil fédéral affirme que tout au plus certains commerces, les zoos, les bibliothèques ou les musées rouvriront. En effet, le Conseil fédéral craindrait qu’en raison des mutations du virus, une augmentation des infections ne se produise. Un scénario évoquerait 15’000 infections par jour, alors que l’on n’en connaît actuellement que 1’600.

Vendredi, le ministre des Finances Ueli Maurer a aussi averti des conséquences financières de l’augmentation du programme des cas de rigueur à 15 milliards de francs. Les demandes de vaccination se font parallèlement croissantes: dans le canton de Berne, près de 200’000 personnes se sont déjà annoncées, soit un quart de la population adulte. Mais seules 35’000 personnes sont effectivement vaccinées à ce jour.

(srf)

Votre opinion