19.02.2016 à 20:51

RussieRetour au Bolchoï d'un opéra interdit sous Staline

L'opéra «Katerina Izmaïlova» de Dmitri Chostakovitch est à nouveau programmé dans le prestigieux «temple culturel» de Moscou.

Le théâtre du Bolchoï, à Moscou.

Le théâtre du Bolchoï, à Moscou.

AFP

«Katerina Izmaïlova», un opéra russe de Dmitri Chostakovitch interdit sous Staline pour son «naturalisme» mais ovationné en Occident, est de retour au théâtre du Bolchoï à Moscou. La soprano allemande, Nadja Michael, incarne rôle principal.

Cette œuvre «expressionniste sur une vie et une passion fatale (...) est peut-être l'opéra russe le plus connu du XXe siècle. Elle a été non seulement un reflet de son époque mais aussi sa première victime», a expliqué le Bolchoï dans un communiqué.

Ovationné à Zurich

Ecrit par Dmitri Chostakovitch en 1932, la pièce raconte l'histoire d'une jeune femme, Katerina Izmaïlova, mariée à un marchand aisé mais mesquin dans la Russie du XIXe siècle. Elle tombe amoureuse de son employé et commet plusieurs meurtres pour pouvoir s'installer avec son amant, avant d'être condamnée au bagne et de se suicider.

Présenté pour la première fois à Moscou en 1934 sous le titre «Lady Macbeth de Mtsensk», «il a joui d'un succès colossal parmi les spectateurs» russes comme occidentaux. L'opéra a été ovationné notamment à Copenhague, Stockholm, Prague, Zurich ou New York, rappelle le communiqué.

Mais en 1936 la composition, qui a déplu à Staline, est violemment critiqué pour son «naturalisme grossier» par le quotidien officiel Pravda, dans un éditorial intitulé «Le chaos remplace la musique». Interdite en Russie, elle n'est revenue sur scène qu'environ 30 ans après, en 1963, dans une version retravaillée par Chostakovitch, rappelle le metteur en scène Rimas Touminas.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!