16.11.2020 à 15:35

OupsRFI annonce par erreur la mort de nombreuses célébrités

La radio française a présenté ses excuses suite à un problème technique qui a mis en ligne des nécrologies de personnalités bien vivantes.

Une avalanche de décès de personnes célèbres a envahi le site de la radio.

Une avalanche de décès de personnes célèbres a envahi le site de la radio.

Twitter

La radio française RFI a présenté lundi ses excuses pour avoir publié par erreur les nécrologies de nombreuses personnalités, dont le footballeur Pelé, la reine Elizabeth II ou Brigitte Bardot, invoquant un «problème technique».

«Un problème technique a entraîné la publication de nombreuses nécrologies sur notre site. Nous sommes mobilisés pour rectifier ce bug majeur et présentons nos excuses aux personnes concernées ainsi qu’à vous qui nous suivez et nous faites confiance», a souligné la radio publique internationale sur son compte Twitter.

Ce «bug majeur» a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, entre confusion, (in)compréhension ou moqueries.

Sophia Loren et Clint Eastwood parmi les victimes

Parmi les personnalités évoquées dans ces nécros figuraient des dirigeants comme le guide suprême iranien Ali Khamenei, l’ancien président américain Jimmy Carter, le dirigeant cubain Raul Castro, le géant du football Pelé, mais aussi des acteurs et actrices (Clint Eastwood, Sophia Loren, Brigitte Bardot, Jean-Paul Belmondo).

Mais aussi l’ancien ministre et ex-président de l’OM Bernard Tapie, qui a déjà été confronté plusieurs fois à des erreurs similaires (Le Monde avait publié déjà sa nécrologie il y a un peu plus d’un an, et la chaîne L’Équipe avait annoncé brièvement son décès dans un bandeau, en août).

(AFPE)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
9 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Etasseur

16.11.2020 à 17:51

Il ne s'agit pas d'une erreur mais d'une faute

crète un

16.11.2020 à 17:00

au moins on sest quil sont pas mort il cause

lulu

16.11.2020 à 16:28

Toutes ces braves gens ont l'exquis plaisir, absolument unique, de lire et de savourer les louanges publiées à leur sujet une fois qu'elles auront passé l'arme à gauche. Espérons pour elles qu'elles savent encore rigoler!