Actualisé

Le goût des JJRien que pour Myo

Restaurant japonais avec vue, entre verdure et grosse bâtisse.

par
Josiane & Josette
dr

Ça vous arrive d'avoir une irrésistible envie de sushis? Un genre de désir qui demande à être assouvi dans l'heure (si ce n'est dans la minute) et qui vous prend des tripes aux papilles en un instant, à tel point que vous avez déjà dans les narines l'odeur du riz vinaigré et de l'algue sèche. Vous voyez? Et dire que, pour la plupart d'entre nous, ceux qui ne sont globe-trotteurs que dans l'âme (bon, c'est loin aussi le Japon), nous n'avions jamais mangé de sushis de notre vie. Et puis d'un coup, c'est une denrée régulière, voire même nécessaire, aux Européennes que nous sommes. Heureusement, mais HEUREUSEMENT que les sushis bars ne manquent pas! Heureusement qu'il y en a de très bons! Heureusement, il y a Myo!

Les grands chefs japonais sont connus pour réaliser des assiettes aussi esthétiques que fines en bouche et c'est bien entendu le cas ici. Mais, tenez-vous bien, ici le ramage vaut le plumage et le cadre est aussi agréable que ce qui est servi. Situé sur l'Esplanade de Montbenon, ce restaurant, juste devant le Palais de Justice de Lausanne, se partage entre les fleurs du parc et la vue sur le lac Léman. Pas désagréable comme effet...

L'intérieur n'est pas mal non plus. Extrêmement lumineux avec le Maître es sushis à portée de regard vous hisserez vos jolis popotins pour vous débattre avec vos baguettes avec délectation sur de hautes et sobres tablées. Et puis nous sommes navrées pour toi, oui, toi le boute-en-train du bout, tu ne pourras pas faire ta blague du «c'est nippon ni mauvais», parce qu'ici c'est «ni mauvais ni mauvais». Zut.

Et puis, figurez-vous (Vous êtes figurés ?) qu'il n'y a pas que des sushis dans ce Sushi Bar. Il y a des plats (sans blague!) et puis des menus du jour servis sur ardoise, du meilleur effet visuel mais pas très pratique pour les pauvres serveurs. Deux petites entrées et un plat au poisson, c'est beau et bon. Un mélange de chaud, de froid, de salade aux algues, de soupe miso avec tofu et puis le fameux poisson cru aussi, avec du soja, du wasabi et un extra de gingembre pour Josiane qui aime que ça craque sous la dent.

Il faut avouer que ça a quand même plus de gueule que les petites barquettes en plastique avec les petits récipients à soja qui se renversent une fois sur deux (Sans parler des petits sachets qui déversent leur contenu à moitié sur nos doigts et à moitié sur notre pantalon, quand on arrive enfin à les ouvrir. Oui, je suis maladroite, et alors !) et les (tout) petits sachets de gingembre qui contiennent à peine ce qu'il faut de matière pour un sushi. D'accord, le prix n'est pas tout à fait le même... mais ça vaut la peine, non?

Parce que le goût ne doit pas être uniquement connu et reconnu, parce que les voyages commencent par le ventre et parce que les yeux demandent à être émerveillés autant que les gustatives, il y a Myo. Rien que pour Myo.

Cet article vous a été concocté par le blog JJSphere: les bons plans, les rencontres et les voyages des blogueuses Josiane & Josette!

Myo

Esplanade de Montbenon, Ernest-Ansermet 1, 1003 Lausanne Tél. +41 21 323 22 88 WebEmail (pas pour les réservations) Ouvert midi et soir du lundi au vendredi et samedi soir FacebookInstagram

Votre opinion