06.10.2020 à 12:42

PolémiqueRihanna accusée de blasphème

La chanteuse fait l’objet de nombreuses critiques sur Twitter pour avoir utilisé un texte sacré lors de son défilé de mode. Certains internautes ont dénoncé son insensibilité et son ignorance de l’islam.

Rihanna a dévoilé les derniers looks de sa ligne de lingerie vendredi 2 octobre, lors d’un show diffusé sur Amazon Prime.

Rihanna a dévoilé les derniers looks de sa ligne de lingerie vendredi 2 octobre, lors d’un show diffusé sur Amazon Prime.

capture d’écran YouTube

Rihanna a été critiquée pour avoir utilisé une chanson qui contenait une narration d’un hadith islamique lors de son défilé Savage X Fenty. La chanteuse a dévoilé les derniers looks de sa ligne de lingerie vendredi 2 octobre, lors d’un show diffusé sur Amazon Prime. Pendant le spectacle, le rappeur Rico Nasty a défilé avec une chanson, appelée «Doom», en fond sonore.

Le morceau, créé par l’artiste electro française Coucou Chloe, contenait des textes sacrés tirés des enseignements du prophète Mahomet et a mis certains musulmans, pensant que leur religion était exploitée, en colère. «J’ai l’impression que l’islamophobie est tellement normalisée que les gens nous qualifient de dramatiques quand on est en colère que notre religion ne soit pas respectée», a écrit un internaute sur Twitter, ajoutant: «Les hadiths sont des mots sacrés du prophète, ils sont utilisés pour guider les musulmans et sont en deuxième position après le Coran. Rihanna devrait en savoir plus.»

«Rihanna pourquoi votre attitude est-elle si mauvaise et c’est quoi tout ça? Vous insultez le hadith, où avez-vous la tête? Nous les musulmans sommes vraiment en colère et déçus par votre attitude», a ajouté une autre personne.

Un show vantant la diversité

Un fan a ensuite suggéré que son défilé, qui mettait en vedette des stars comme Lizzo, Paris Hilton, Bella Hadid, Big Sean et Indya Moore, était censé mettre en évidence la diversité, mais a plutôt «aliéné les musulmans». «Bon, le fait que le défilé de Rihanna était censé être la clé de voûte de l’inclusion alors qu’elle a aliéné complètement la communauté musulmane en ne respectant pas une récitation de hadith est la vitrine parfaite de la façon dont les marques de vêtements et les médias ne nous ont jamais considérés comme faisant partie de leur public», a observé l’internaute.

Excuses de Coucou Chloe

Lundi, Coucou Chloe s’est excusée pour avoir blessé de nombreux musulmans. «Je voudrais m’excuser sincèrement pour vous avoir offensés avec les samples vocaux utilisés dans «Doom». La chanson a été créée en utilisant des samples trouvés en ligne. À l’époque, je ne savais pas qu’ils étaient utilisés par un hadith islamique.»

«Je prends l’entière responsabilité du fait que je n’ai pas recherché la signification de ces mots et veux remercier chacun d’entre vous qui a pris le temps de m’expliquer. Nous sommes en train de retirer en urgence le morceau des plateformes de streaming», a ajouté Coucou Chloe.

De son côté, Rihanna n’a pas encore répondu à la controverse. À noter qu’elle avait déjà utilisé le morceau «Doom» lors de son défilé Fenty X Puma à la Fashion Week de New York, en septembre 2017 sans qu’il y ait alors de polémique. La star a précédemment été applaudie par ses fans musulmans pour avoir présenté un mannequin portant le hijab dans les publicités pour des articles de maquillage de sa marque.

(LeMatin.ch / Cover Media)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
8 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Althée militant

07.10.2020 à 09:40

«Sans croyances, pas de blasphème», Salman Rushdie

CRR

06.10.2020 à 13:21

Les hadiths , ne sont que des ont dit après Mohamed, pas toujours crédibles et souvent des affabulations

Bonvin

06.10.2020 à 13:15

"Les hadiths sont des mots sacrés du prophète, ils sont utilisés pour guider les musulmans et sont en deuxième position après le Coran." très bien.. maintenant que cela est établi on va dès lors pouvoir dès lors discuter de certain Hadith plutôt "intéressants"...