Rob Cohen dément les accusations d’agression sexuelle d’Asia Argento
Publié

Rob Cohen dément les accusations d’agression sexuelle d’Asia Argento

Le réalisateur de «xXx» assure que les affirmations de l’actrice sont fausses. Dans un communiqué relayé par «People», il s’est dit «déconcerté».

Asia Argento affirme que le cinéaste lui a fait boire du GHB en 2002 et qu’elle s’est réveillée nue dans son lit.

Asia Argento affirme que le cinéaste lui a fait boire du GHB en 2002 et qu’elle s’est réveillée nue dans son lit.

Getty

Rob Cohen nie les accusations selon lesquelles il aurait drogué et agressé sexuellement l’actrice principale de son film «xXx» (2002), Asia Argento, qualifiant les nouvelles affirmations de l’actrice de «déconcertantes».

Celle-ci a porté ces allégations dans une récente interview au «Milan Daily», affirmant que le cinéaste lui avait fait boire du GHB. «À l’époque, je ne savais vraiment pas ce que c’était. Je me suis réveillée le matin nue dans son lit… J’en parle dans mon autobiographie», a-t-elle partagé. Son livre, «Anatomy of a Wild Heart», sortira dans son Italie natale le 26 janvier.

Accusations de la fille du cinéaste

Lors d’une apparition dans une émission sur l’actualité du showbiz, «Verissimo», l’actrice avait déclaré qu’elle se sentait obligée de tout révéler après que deux femmes se sont exprimées contre le réalisateur, y compris la fille du réalisateur. Il avait déjà été accusé d’avoir agressé une victime anonyme alors qu’elle était inconsciente en 2015 et avait fait face aux allégations de sa fille, Valkyrie Weather, qui l’avait accusé de l’avoir agressée alors qu’elle était enfant. Rob Cohen a nié les allégations dans les deux cas, et, dans une déclaration obtenue par «People», un porte-parole de l’homme de 71 ans a réfuté les dires d’Asia Argento.

Asia Argento visée elle-même par une plainte

«M. Cohen dément catégoriquement l’accusation d’agression d’Asia Argento contre lui. C’est absolument faux, a-t-il déclaré. Quand ils ont travaillé ensemble, ils avaient une excellente relation de travail et M. Cohen la considérait comme une amie, donc cette affirmation datant de 2002 est déconcertante, surtout compte tenu de ce qui a été rapporté à son sujet ces dernières années.»

Le porte-parole du réalisateur fait référence à l’affaire qui a opposé Jimmy Bennett et Asia Argento. L’actrice, qui avait déclaré avoir été violée par Harvey Weinstein dans un article du «New Yorker» de 2017, a été accusée d’agression sexuelle par l’acteur et musicien, qui jouait autrefois son fils dans le film de 2004 «Le Livre de Jérémie». Il n’avait que 17 ans au moment des faits. L’actrice avait, dans un premier temps, démenti ces allégations, affirmant ensuite que c’était lui qui lui avait sauté dessus. L’affaire a ensuite été réglée lorsque son défunt partenaire, Anthony Bourdain, a payé à l’acteur 380 000 dollars.

(Cover Media / LeMatin.ch)

Votre opinion