Publié

HOCKEY SUR GLACERobert Mayer : «Je ne m'attendais pas à jouer»

De retour de blessure, le gardien Robert Mayer est entré en jeu à Davos pour disputer les 20 dernières minutes du match perdu 5-1 par GE Servette. Il sera dans les buts genevois mardi en Coupe contre Kloten.

par
Cyrill Pasche

Votre dernière apparition remonte au 1er novembre dernier, face à Berne aux Vernets. Comment s'est passé votre retour au jeu pour les 20 dernières minutes du match face à Davos?

Très bien. Cela m'a fait du bien de pouvoir rejouer, surtout que je ne m'attendais pas du tout à rentrer en cours de match. Le plan était que je revienne au jeu seulement mardi en Coupe de Suisse contre Kloten. C'est sans doute pour cette raison que l'entraîneur m'a fait entrer pour le dernier tiers-temps. C'était une bonne chose que de pouvoir prendre un peu d'avance et disputer quelques minutes…

Et votre blessure à la cheville gauche, ce n'est plus qu'un mauvais souvenir?

Tout va bien. Au début, j'ai ressenti quelques petites douleurs, mais rien de bien grave. Une fois que le corps est chaud, que l'on est dans le match, on ne sent plus rien. Avec l'adrénaline de la rencontre, on pense à autre chose. Je n'avais pas d'appréhensions. Je sais que cela ne peut pas empirer.

Vous n'avez eu que quelques entraînements pour vous remettre dans le bain…

Je m'entraînais, mais sans vraiment pousser mon organisme à fond. D'ailleurs, à l'entraînement ces derniers jours, je ne me sentais pas super à l'aise. J'avais de la peine à lire les trajectoires, à retrouver mes repères. On ne peut pas comparer des entraînements et un match. Mais face à Davos en situation de compétition, tout est rapidement revenu. Je suis confiant pour la suite. En 20 minutes, j'ai vraiment retrouvé mes sensations, mon feeling avec le puck (ndlr: un but encaissé à la 58e). Je suis très content d'être de nouveau opérationnel.

Votre opinion