28.01.2012 à 00:26

Interview indiscrèteRoberto Alagna: «Le mensonge, y a que ça de vrai!»

Le ténor français d’origine sicilienne raconte sa vie comme un roman. A Genève, lundi soir, alors qu’il n’avait dormi que deux heures, il était animé d’une énergie folle. Musique, maestro!

par
Didier Dana
1 / 5
AFP
AFP
AFP

Roberto Alagna, qui êtes-vous?Enfant, j’étais transparent, rêveur et déconnecté de la réalité. Je m’en suis aperçu en visionnant les films super 8 de ma mère. Tout le monde s’agitait autour de moi en m’ignorant. Je suis devenu visible aux yeux des autres grâce au chant, à 12?ans.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!