04.09.2020 à 08:39

CoronavirusRoche crée un test pour différencier le Covid-19 de la grippe

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a développé un test de diagnostic permettant de détecter et de distinguer le Covid-19 de la grippe. Le test a été approuvé par l’agence américaine des médicaments.

Roche a décroché aux États-Unis un feu vert pour le dépistage et la différenciation des infections au Sars-Cov-2 et au virus de l’influenza de type A et/ou B, à partir d’un frotti nasal ou nasopharyngé unique.

Roche a décroché aux États-Unis un feu vert pour le dépistage et la différenciation des infections au Sars-Cov-2 et au virus de l’influenza de type A et/ou B, à partir d’un frotti nasal ou nasopharyngé unique.

Archives/Keystone

Le géant des médicaments et outils de diagnostic Roche a décroché aux États-Unis un feu vert d’urgence pour le dépistage et la différenciation des infections au Sars-Cov-2 et au virus de l’influenza de type A et/ou B, à partir d’un frotti nasal ou nasopharyngé unique.

Ce test, également disponible sur les marchés reconnaissant le marquage CE de conformité européenne, fonctionne sur les systèmes de laboratoires Cobas 6800 et 8000.

«À l’approche de la saison de la grippe, la disponibilité de ce test revêt une importance particulière du fait de la difficulté de différencier les symptômes des infections au Sars-Cov-2 et au virus de l’influenza», se félicite Thomas Schinecker, patron de Roche Diagnostics, cité dans le communiqué diffusé vendredi.

Les systèmes Cobas 6800 et 8800 peuvent délivrer respectivement jusqu’à 384 et 1056 résultats par tranche de huit heures.

Approche thérapeutique différente

Si les symptômes du Sars-Cov-2 peuvent s’apparenter à ceux de la grippe saisonnière, ces deux maladies impliquent des approches thérapeutiques différentes, rappelle Mirabaud Securities dans un commentaire.

Dans la foulée du test rapide d’antigènes, du test PCR ou encore du test sérologique, Roche démontre sa position dominante dans le domaine du diagnostic, qui plus est sur la franchise contre le coronavirus, devant Abbott, Siemens ou Thermafisher, applaudit la Banque cantonale de Zurich.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!