Rock Oz’Arènes a dit au revoir à son amphithéâtre

Publié

BilanRock Oz’Arènes a dit au revoir à son amphithéâtre

La 30e édition s’est achevée dimanche. Les arènes d’Avenches seront en travaux pour cinq ans.

par
L. F.
1 / 10
Sur cinq jours, 35 000 personnes ont assisté aux concerts de Rock Oz’Arènes.

Sur cinq jours, 35 000 personnes ont assisté aux concerts de Rock Oz’Arènes.

Rock Oz’Arènes/Joseph Carlucci
Status Quo.

Status Quo.

Rock Oz’Arènes/Joseph Carlucci
Louane.

Louane.

Rock Oz’Arènes/Joseph Carlucci

Du 10 au 14 août, 35 000 personnes ont dit au revoir aux arènes d’Avenches, selon le bilan communiqué dimanche soir par Rock Oz’Arènes. Le festival célébrait non seulement ses 30 ans mais vivait aussi sa dernière dans l’amphithéâtre romain avant des travaux de rénovations qui doivent durer environ cinq ans.

Plusieurs projets sont en discussion et en attente d’autorisation pour l’édition 2023, selon les organisateurs qui devraient revenir en septembre prochain avec de «belles nouvelles». Ils disent voir dans ce déménagement «l’opportunité de se renouveler tout en conservant l’âme du Rock Oz».

L’annulation de Placebo

En 2022, festival faisait sa réapparition après deux ans de silence dus au Covid. Mais l’excitation de la réouverture a vite laissé place à des larmes à l’annonce, à la dernière minute, de l’annulation de Placebo pour des raisons familiales. Un challenge que les équipes de Rock Oz’Arènes ont réussi à relever un moins de quarante-huit heures en programmant Michael Patrick Kelly en remplacement.

Durant cinq jours, le public a pu voir GIMS jouer ses plus grands hits, Robin Schulz a fait la surprise d’inviter le chanteur Tom Walker sur son titre «Sun Will Shine», Louane a terminé sa tournée avec une performance dans les arènes, tandis que Yann Lambiel a convié Brélaz, Berset et Rammstein dans son show.

Ton opinion

4 commentaires