Basketball: Roduit: «Nous avons pris une décision courageuse»
Actualisé

BasketballRoduit: «Nous avons pris une décision courageuse»

L'ancien entraîneur de l'équipe de Suisse revient sur la décision choc de la Fédération.

par
Simon Vuille
Sébastien Roduit: «Nous avons pris une décision courageuse»

Sébastien Roduit: «Nous avons pris une décision courageuse»

Keystone

Sébastien Roduit, membre du comité directeur de Swiss Basketball, a participé à l'élaboration du plan de développement du basket suisse dévoilé cette semaine. Il s'explique notamment sur la pause d'un an imposée aux équipes nationales qui a provoqué de vives réactions.

1 «C'était la moins mauvaise solution»

«Bien sûr que nous aurions aimé pouvoir garder les équipes nationales tout en investissant pour la restructuration du basket suisse. Mais c'est impossible financièrement. Cette décision n'a pas été prise à la légère; elle est le fruit d'un long processus de réflexion. Ça reste un véritable crève-cœur, surtout pour moi, qui ai été entraîneur de l'équipe nationale pendant cinq ans. »

2 «Impossible de se qualifier dans l'état actuel»

«Il faut être lucide: il est illusoire de vouloir se qualifier pour l'Euro dans la situation actuelle. Continuer dans cette voie, avec une préparation raccourcie, c'était jeter de l'argent par les fenêtres. Nous avons une planification sur les cinq prochaines années avec une véritable ligne directrice qui mise sur la jeunesse. »

3 «On aurait pu mieux communiquer»

«Je peux entendre certaines critiques concernant notre communication, notamment avec les cadres de l'équipe comme Dusan Mladjan. La réaction négative des joueurs est un signal positif. Cela montre leur attachement au maillot. Mais le rôle du comité directeur est avant tout de mettre de côté l'aspect émotionnel pour prendre les bonnes décisions. »

4 «On n'est pas les seuls à faire des pauses»

«D'autres petits pays du basket ont dû se passer d'une équipe nationale pour progresser. L'Islande, par exemple, n'a pas eu d'équipe pendant des années avant de participer à l'Euro en 2015. Il s'agit d'une décision courageuse, mais il faut accepter de prendre des risques pour augmenter le niveau global du basket suisse. »

Votre opinion