Actualisé

TennisRoger Federer tiendra sa place contre Djokovic

Tennis Australia vient de le confirmer: le Bâlois jouera bien sa demi-finale de l'Open d'Australie (9h30)

par
Sport-Center
Roger Federer

Roger Federer

Keystone

C'est confirmé! Après de longues heures d'attentes, jeudi après-midi à Melbourne, la bonne nouvelle est tombée peu après 16h. Roger Federer tiendra bien sa place tout à l'heure en demi-finale de l'Open d'Australie face à Novak Djokovic. C'est Tennis Australia - donc l'organisateur - qui l'a confirmé à Channel Nine, le diffuseur officiel. Il s'agit évidemment d'un immense soulagement, de Melbourne jusqu'à Bottmingen. Car le Bâlois avait annulé son échauffement public (15 minutes) initialement prévu à 16h30, ce qui a alimenté les rumeurs de forfait. Il n'en sera rien. Le choc aura bien lieu.

Nous y sommes donc. Lors du tirage au sort il y a trois semaines de cela, l'univers de la presse n'avait pas manqué de rapporter que Roger Federer et Novak Djokovic pourraient se retrouver au stade des demi-finales à l'Open d'Australie, deux mois après le récital du «Maître» au Masters de Londres face au Serbe, et six mois après ses deux balles de 21e couronne en Grand Chelem manquées à Wimbledon.

On y est, mais sur le papier, le choc paraît déséquilibré. Miraculé une fois après 4 heures de jeu contre John Millman, puis une deuxième il y a 48 heures face à Tennys Sandgren en sauvant 7 balles de matches, le Suisse de 38 ans ne s'est pas vraiment épargné sur le court, où il a passé deux heures de plus que «Nole», chirurgical depuis cette manche égarée contre Struff au premier tour. Surtout, «RF» s'est fait mal aux adducteurs...

Incapable de pousser au service pendant de longues minutes ou de jouer le feu avec son coup droit face à l'Américain, le Bâlois a évoqué une «contracture aux adducteurs» face aux journalistes. Il ne s'est pas entraîné mercredi mais a été capté par les caméras de la chaîne «Eurosport» dans les couloirs de Melbourne Park, où il déambulait - sans sac sur le dos - avec ses deux coaches, Séverin Lüthi et Ivan Ljubicic.

Peu avant minuit mercredi, heure australienne, «Seve» a glissé trois phrases à notre confrère de la «Luzerner Zeitung», Simon Häring. «Roger ne s'est comme prévu pas entraîné aujourd'hui. L'accent a été mis sur la récupération et la physiothérapie. J'espère qu'il se sentira mieux demain.» Un jour après le traumatisme, cette dernière phrase n'incitait pas franchement à l'optimisme. Sans doute que le réveil et les derniers tests physiques de jeudi après-midi ont toutefois convaincu "RF" de tenter sa chance.

Pourra-t-il la jouer à fond? C'est évidemment la grande question. Surtout qu'en face, Novak Djokovic débarque dans ce 50e duel (il mène 26-23) en pleine confiance. Meilleur relanceur du monde, le Serbe est injouable à Melbourne derrière sa première balle de service - 84% points de gagnés - et n'a toujours pas perdu en 2020. Ni été battu par son rival en Grand Chelem depuis 2012. Alors, mission impossible pour Roger Federer?

JSa et M.A. à Melbourne

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!