Actualisé

TennisRoger Federer remet les pendules à l'heure

Le Bâlois a surclassé le Britannique Daniel Evans au 3e tour de l'US Open au terme d'une brillante performance.

par
Jérémy Santallo
1 / 40
Rafael Nadal en larmes au moment de regarder une vidéo retraçant ses 19 titres en Grand Chelem.

Rafael Nadal en larmes au moment de regarder une vidéo retraçant ses 19 titres en Grand Chelem.

Keystone
Le Majorquin a remporté l'US Open pour la quatrième fois de sa carrière.

Le Majorquin a remporté l'US Open pour la quatrième fois de sa carrière.

Keystone
Daniil Medvedev n'a pas manqué d'humour lors de la cérémonie au moment de revenir sur sa relation avec le public américain.

Daniil Medvedev n'a pas manqué d'humour lors de la cérémonie au moment de revenir sur sa relation avec le public américain.

Keystone

Peut-être en avait-il marre d’entendre, ici ou là, la planète tennis déblatérer sur ses entames ratées à Flushing Meadows cette année. Dans la chaleur de la session de jour vendredi, Roger Federer est arrivé souriant et frais dans les couloirs du Arthur Ashe Stadium. Il a confié, à l’heure de l’interview d’avant-match, se sentir en forme, bien mieux que lors de ses deux premiers tours où il avait égaré à chaque fois la première manche. Et cela s’est tout de suite vu.

Tonique du fond de court, le Bâlois a très vite pris les devants en prenant le service de Daniel Evans (ATP 58) sur une volée rétro et un passing de coup droit croisé (4-2). Décidé à prendre son destin en main, l’homme aux 20 titres en Grand Chelem est monté au filet abondamment pour empocher la première manche. Et ce malgré un pourcentage de premières balles de service moyen (50%). C’est dire la marge qu’il avait sur son adversaire du jour.

Asphyxié à l’échange, le Britannique a pris le filet d’assaut. Mais il a récolté des retours gagnants dans tous les sens et perdu à nouveau deux fois son service dans le second set (6-2). Les chiffres de Roger Federer dans celui-ci? 81% de premières balles de service «in», 100% de points gagnés derrière son service, 20 coups gagnants pour 4 fautes directes: un récital. Il a bien perdu une fois sa mise en jeu au milieu du 3e set mais Daniel Evans a payé pour avoir vexé le «Maître» dans la foulée.

Brillant vainqueur 6-2 6-2 6-1 en 1h20, Roger Federer n’aura pas perdu d’énergie dans la plus chaude journée de la semaine à New York. Tous les voyants sont au vert donc avant de retrouver dimanche en 8es de finale David Goffin (15e).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!