Publié

MusiqueRoger Waters a redonné vie à «The Wall»

Hier soir à Zurich, le membre fondateur de Pink Floyd a donné un concert hallucinant devant un public hypnotisé et fidèle malgré la pluie.

par
Caroline Piccinin

Mercredi 11 septembre, date apocalyptique tombée au hasard pour la venue en Suisse de la tournée «Roger Waters - The Wall Live». Chef-d'œuvre audiovisuel psychédélique, la nouvelle version de Waters est à la hauteur de l'originale, même si le spectre de Gilmour plane sur le stade comme le cochon gonflable - imaginé en 1976 - qui était lancé sur la foule hier soir.

Pour rappel, le spectacle original de 1980 de «The Wall» avait été joué seulement trente fois lors de la tournée de Pink Floyd du même nom et une fois à Berlin pour célébrer la chute du mur.

Des visuels mirifiques

Au sujet de la nouvelle tournée, Roger Water avait expliqué: «Je suis extrêmement heureux de jouer The Wall en Europe à nouveau. Il va y avoir beaucoup de surprises. J'ai retravaillé le spectacle pour le jouer à l'extérieur dans les grands stades. C'est encore plus émouvant, dramatique et excitant. L'immense mur que nous construisons n'aurait pas pu être réalisé il y a quarante ans, nous pouvons profiter des technologies actuelles. C'est émotionnellement, musicalement et théâtralement très satisfaisant.»

A 70 ans - Roger les a fêtés le 6 septembre - le bassiste de Pink Floyd a mis une immense claque visuelle à un public hypnotisé par l'histoire de cet album mythique, qui dénonce la guerre et ses ravages sur fond de révolte et de folie. Une expérience inoubliable offerte à plusieurs générations de fans qui ont eu la chance d'assister à cette tournée qui se terminera le 21 septembre à Paris.

Votre opinion