Publié

tennisRoland-Garros - Déclaration

Paris, 1 juin 2015 (AFP) - Roger Federer (SUI/qualifié pour les quarts après avoir battu Gaël Monfils/FRA): "Pour l'instant, ce qui est important, c'est que je suis affûté physiquement, toujours très frais et je suis très heureux d'être en quarts de finale.

Je n'ai pas atteint les quarts de finale l'année dernière, après une défaite au cinquième set, donc cela me fait plaisir d'être en quarts de finale, je me sens plein d'énergie, rechargé. (Contre Monfils) C'était difficile de perdre le deuxième set mais en même temps, je me suis dit que je faisais les bonnes choses. Les volées ne sont jamais faciles contre Gaël parce qu'il faut que les volées soient longues, on sait que Gaël va être présent. Lorsque vous jouez contre Gaël au filet, il faut être précis. Aujourd'hui (lundi) j'ai gardé ma concentration pour bien volleyer, j'ai pu varier le jeu, j'ai très bien servi, notamment lorsqu'il le fallait, j'ai aussi bien saisi les balles de break, j'ai fait preuve de solidité et c'est exactement ce que je voulais faire aujourd'hui. J'avais le sentiment que je dictais le jeu. Il est très fort lorsqu'il balance des grands coups droits, mais compte tenu des circonstances et des conditions, je pense que mon niveau de jeu était plutôt bon. (Wawrincka en quarts) C'est clair que c'est un match spécial, il n'y a pas beaucoup de Suisses dans le tableau. Quand on se retrouve, c'est assez particulier, on se retrouve une, deux fois dans l'année. Il y aura un Suisse en demi-finales, et ça c'est positif. J'espère que ce sera moi. La plupart du temps, c'est un match très physique et on le sait. Mentalement c'est plutôt bizarre. On sait exactement les zones où on préfère jouer. Alors parfois il faut changer un peu notre plan de jeu. Quoiqu'il en soit, ça reste un plaisir de jouer contre Stan, même si ce n'est pas facile. sc/jcp

(AFP)

Votre opinion