Publié

tennisRoland-Garros - Déclarations

Gaël Monfils (FRA/battu en huitièmes de finale par Roger Federer): "Le problème, c'est que je suis malade, je pense que j'ai contracté une légère grippe.

Je n'avais pas d'énergie. J'étais à la peine, hier à un set partout, et je n'ai pas passé une bonne nuit. Roger a fait preuve de solidité, il a joué un match convenable. Lorsque vous n'êtes pas à 100 %, c'est difficile de battre Roger. J'aimerais bien connaître le secret pour réussir à être une machine: ne pas me blesser, ne pas être malade. J'ai eu de la fièvre hier, avant le match, et ce petit changement de température m'a giflé tout de suite. Il y a pas mal de choses sur lesquelles il faut que je progresse pour être vraiment au top. Cela passe par l'alimentation ou des choses simples de la vie quotidienne. Par rapport au temps, il s'agit de plus me couvrir. Souvent, je ne viens qu'avec le short et le sweat, donc il faut faire plus attention. Mais Roger est plus fort aussi. Même sans être malade, si cela se trouve j'aurais quand même perdu." Jérémy Chardy (FRA/battu en huitièmes de finale par l'Ecossais Andy Murray): "Je ne sors pas frustré du tout. J'ai fait un bon match. Je lui suis rentré dedans du début à la fin. Il y a des moments où je l'ai senti douter, où il était moins bien et commençait à paniquer un peu. J'essayais de lui mettre la pression. J'ai pris un set et après j'ai eu des occasions de break que je n'ai pas concrétisées. Il a été juste un peu plus fort que moi. Il est présent du début à la fin, il joue chaque point à fond, il ramène un grand nombre de balles. Je n'ai pas l'habitude d'en voir autant revenir dans court. C'est difficile de faire les bons choix tout le temps. C'est aussi pourquoi c'est un grand joueur. Dans l'ensemble, je suis content de la manière dont je joue, de la direction que prend mon jeu. Il faut que j'arrive à continuer à jouer comme je l'ai fait tout au long du tournoi." ll/tsq

(AFP)

Votre opinion