06.02.2020 à 09:14

TennisRoland-Garros ne craindra plus la pluie

La dernière poutre du nouveau toit du court Philippe-Chatrier a été posée mercredi.

par
Sport-Center
1 / 10
Le président de la Fédération française de tennis Bernard Giudicelli pose dans le court Philippe-Chatrier, désormais couvert.

Le président de la Fédération française de tennis Bernard Giudicelli pose dans le court Philippe-Chatrier, désormais couvert.

AFP
Il a fallu huit mois de travaux pour qu'un toit recouvre le Central de Roland-Garros.

Il a fallu huit mois de travaux pour qu'un toit recouvre le Central de Roland-Garros.

AFP
Le nouveau toit du court Philippe-Chatrier à Roland-Garros.

Le nouveau toit du court Philippe-Chatrier à Roland-Garros.

AFP

Le court central de Roland-Garros est enfin couvrable. Trente-deux ans après Melbourne, onze après Wimbledon et quatre après New York, Paris devient le dernier tournoi du Grand Chelem à posséder son toit sur son terrain principal, le Philippe-Chatrier.

Mercredi, le dernier élément du toit a été posé, avec un mois d'avance! Il a fallu huit mois de travail pour mettre en place les onze poutres, de 330 tonnes chacune, qui soutiennent l'édifice. Toute la structure a été construite en Italie, pendant deux ans.

Dorénavant, si la pluie menace, le court central de Roland-Garros peut être couvert en 15 minutes seulement. A découvrir dès la fin du mois de mai.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!