23.10.2020 à 21:05

Formule 1Romain Grosjean viré par Haas

Après dix ans en Formule 1, le Genevois a été remercié par l’écurie américaine. Son coéquipier Kevin Magnussen dégage aussi.

par
Luc Domenjoz

Sombre avenir pour le Genevois

La carrière de Romain Grosjean en Formule 1 a débuté au Grand Prix d’Europe 2009, à Valence, en Espagne. Les débuts ne furent pas simples, puisque le pilote genevois n’a pas été retenu pour 2010, ni pour 2011. De retour par miracle en 2012, il a alors connu quelques jolis résultats chez Lotus, dont dix podiums au cours des deux saisons suivantes. L’écurie Lotus faisant face à d’immenses problèmes financiers, Romain Grosjean a signé pour la toute nouvelle écurie Haas à partir de la saison 2016. Sans le moindre succès. Voilà déjà plusieurs saisons que Günther Steiner, le patron de l’écurie américaine, hésite à remplacer ses deux pilotes - qui ont souvent été la cause de ses nuits blanches.

L’Italien s’est enfin décidé à changer son équipe, avant tout pour des raisons commerciales: Romain Grosjean et Kevin Magnussen (l’équipier du Genevois), seront remplacés en 2021 par Nikita Mazepin (fils d’un milliardaire russe) et par un pilote placé par Ferrari - qui sera choisi parmi les pilotes de la Ferrari Junior Academy: Mick Schumacher, le Britannique Callum Ilott ou le Russe Robert Shwartzman. Romain Grosjean explique qu’il reste peu de baquets disponibles en Formule 1 pour la saison prochaine, et qu’il va examiner ses autres choix – l’endurance ou la Formule E… c’est une triste façon de terminer sa carrière en F1 après 179 Grands Prix.

Coucou qui voilà?

Quelle surprise: c’est Valtteri Bottas, vendredi, qui a confirmé son statut de «champion des essais du vendredi». Cette saison, le Finlandais s’est très souvent montré le plus rapide lors du premier jour des essais, avant d’être battu le samedi, lors des qualifications, puis le dimanche en course. Vendredi, sur le circuit de Portimao, Valtteri Bottas s’est clairement montré le plus rapide, en pneus tendres, devant Max Verstappen, une demi-seconde derrière lui (mais en pneus mediums). Lewis Hamilton pointe plus loin, mais le Britannique n’a pas bénéficié d’un tour libre de trafic.

Valtteri Bottas a confirmé son statut de «roi des essais du vendredi» au Portugal. 

Valtteri Bottas a confirmé son statut de «roi des essais du vendredi» au Portugal.

DPPI via AFP

Au moment d’attaquer ce Grand Prix d’Algarve, Valtteri Bottas concède déjà 69 points à Lewis Hamilton, qui s’en va tranquillement vers son septième titre de champion du monde - ce qui lui permettra d’égaler un autre record de Michael Schumacher (après le nombre de victoires, il y a deux semaines au Nürburgring).

Hamilton évoque une simple formalité

Aussi étrange que cela puisse paraître, Lewis Hamilton voit son contrat avec
Mercedes se terminer à la fin de la saison. Ni le Britannique, ni l’écurie allemande n’ont encore songé à le renouveler. Depuis des semaines, Toto Wolff, le patron de l’écurie, martèle qu’il doit juste s’asseoir avec son pilote pour négocier leur seul point de différend: le montant du contrat.

Le pilote aimerait revoir son salaire à la hausse, et l’écurie, arguant des difficultés nées de la pandémie, souhaiterait plutôt le réduire. Une différence d’une taille de quelques millions, mais qui n’a pas l’air d’inquiéter le sextuple champion du monde: «Signer avec Mercedes, je ne sais pas si c’est une simple formalité ou pas, lâche-t-il dans le paddock du circuit de Portimao. Peut-être, oui. Pour l’instant, ce n’est pas ma priorité. Je me concentre sur le boulot que je dois faire cette saison. C’est ça, ma priorité!»

Racing Point a caché le COVID de Lance Stroll

Il y a deux semaines, au Nürburgring, Lance Stroll s’est senti mal le vendredi,
avant de céder sa place, le samedi, à Nico Hülkenberg, appelé en renfort de
dernière minute. Ce jour-là, l’écurie Racing Point n’a pas testé le pilote canadien pour le
COVID-19, sur le conseil de son médecin qui, par téléphone, a déclaré ce test «inutile» - le pilote avait été testé négatif le mardi précédent. Mais le dimanche, l’écurie a admis que Lance Stroll venait d’être testé positif. Le Canadien résidant à Genève est donc resté en quarantaine jusqu’à cette semaine.

Désormais «négatif», il est à nouveau au volant de la Racing Point ce week-end. «Si j’avais été à la place de l’écurie Racing Point, j’aurais testé Lance tous les jours», critique Zak Brown, le patron de McLaren. «Il me semble que Racing Point n’a pas été assez transparente sur cette affaire. Quand nous avons eu le tout premier cas positif de la F1, en Australie, en mars, nous l’avons isolé puis nous avons préféré que l’écurie déclare forfait pour tout le week-end.» La Fédération Internationale de l’Automobile (la FIA) partage l’opinion du patron de McLaren et a adressé un blâme à l’écurie anglaise pour sa mauvaise gestion du cas de Lance Stroll.

Sébastien Buemi de retour

Après avoir été absent des circuits de F1 quasi depuis la fin de la saison 2018, Sébastien Buemi assistera aux six derniers Grands Prix de la saison 2020 en tant que pilote de réserve des écuries Red Bull et Alpha Tauri. L’affaire du remplacement en urgence de Lance Stroll au Nürburgring a poussé Red Bull à jouer la prudence et à demander au Suisse d’être présent au cas où l’un des quatre pilotes de ses équipes devait être déclaré positif au COVID-19.

Sébastien Buemi, ici en 2018 au GP de Singapour, fait son retour en Formule 1 en tant que pilote de réserve des écuries Red Bull et Alpha Tauri.

Sébastien Buemi, ici en 2018 au GP de Singapour, fait son retour en Formule 1 en tant que pilote de réserve des écuries Red Bull et Alpha Tauri.

DPPI via AFP

Le Vaudois connait particulièrement bien le circuit de Portimao: en 2009, il y a disputé trois journées d’essais sur sa Toro Rosso avant le début de la saison, alors que le circuit venait d’être achevé quelques mois plus tôt. Il en détient toujours le record officieux, en 1 minute 29, record qui va être largement battu ce week-end (Valtteri Bottas, vendredi, a tourné en 1:17.940 !)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
4 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

ignacio

24.10.2020 à 10:37

il se vante mois les frouze quand sa vas pas

chriswegijr

24.10.2020 à 05:58

je suis déjà étonné qu un si mauvais pilote ai fait 10 ans! il devait avoir de bons sponsors Mr accident, une chance qu il courait pour la France, parce que il en aurait eu des critiques si il était suisse! vraiment pas très doué le mec!

Romain G

23.10.2020 à 23:24

Il a toujours été un Haas been