Hockey sur glace: Roman Josi: «C’est une opportunité unique dans une vie»

Publié

Hockey sur glaceRoman Josi: «C’est une opportunité unique dans une vie»

Le défenseur bernois et Nino Niederreiter participeront lundi, à la rencontre amicale entre Berne et Nashville dans le cadre des Global Series de NHL.

par
Ruben Steiger
(Berne)
Nino Niederreiter et Roman Josi sont apparus très détendus lors de la conférence de presse à Berne.

Nino Niederreiter et Roman Josi sont apparus très détendus lors de la conférence de presse à Berne.

Nashville Predators – Twitter

Près de dix ans après sa dernière apparition sous le maillot du CP Berne, lors du lock-out en NHL de la saison 2012/2013, Roman Josi va retrouver le public de la PostFinance-Arena. Avec son coéquipier Nino Niederreiter, ils participeront lundi au match de gala entre les Ours et les Nashville Predators.

«C’est vraiment excitant de revenir jouer un match en Suisse», s’est réjoui l’attaquant grison. Pour son compatriote formé à Berne, ce retour dans sa ville natale revêt une importance particulière. «C’est spécial de revenir dans mon stade, ma ville, devant ma famille et mes amis, a expliqué Roman Josi, avec un grand sourire. J’espère que ça sera un joli moment pour tout le monde.»

Une opportunité unique

Arrivés en Suisse samedi en fin d’après-midi, les deux internationaux helvétiques n’ont pas encore pu faire visiter la capitale à leurs coéquipiers. «Je pense que la plupart des gars dorment encore», ont-ils rigolé, faisant référence au décalage horaire. «C’est sûr que ce voyage en Europe est sympa. Plusieurs joueurs n’y étaient jamais venus et ils sont tous heureux. Je me réjouis de leur faire découvrir la ville, a poursuivi le capitaine des Predators. Mon seul regret est de ne pas rester assez longtemps en Suisse.»

Prévu il y a deux ans, mais annulé en raison de la pandémie, ce voyage a finalement lieu pour le plus grand bonheur du défenseur bernois. «J’étais tellement déçu il y a deux ans. Que cela puisse finalement se faire me rend très heureux, a glissé Roman Josi. C’est une opportunité unique dans une vie de rejouer devant le public de mon club préféré, dans ma ville préférée.»

À 32 ans, le numéro 59 de Nashville revient à la maison avec un statut, celui de figurer parmi les meilleurs défenseurs de NHL. «C’est assez fou. Petit, mon rêve était d’être pro à Berne. La NHL est devenue un objectif après avoir été repêché», s’est remémoré Roman Josi.

Inspirer les jeunes

Cette rencontre amicale entre les deux formations donnera aussi l’occasion aux jeunes hockeyeurs suisses de voir leurs idoles. «C’est une belle opportunité. Personnellement, je n’avais jamais vu un match de NHL en direct avant d’arriver à New York pour le camp des Islanders, a admis Nino Niederreiter. J’espère que ça va inspirer les jeunes qui vont venir lundi.»

Ton opinion