Hockey sur glace: Roman Josi régale pour son retour à Berne avec les Predators

Publié

Hockey sur glaceRoman Josi régale pour son retour à Berne avec les Predators

En visite dans la capitale, Roman Josi (2 buts) a fait le show sous le maillot des Nashville Predators. Le CP Berne s’est incliné 3-4 contre le club de NHL lundi dans un match exhibition disputé devant plus de 17’000 spectateurs.

par
Cyrill Pasche
(Berne)
Roman Josi a régalé les spectateurs dans la capitale.

Roman Josi a régalé les spectateurs dans la capitale.

BASTIEN GALLAY / LPS

On peut sans autre affirmer que Roman Josi, héros local et meilleur joueur suisse de l’histoire, a vraiment donné de sa personne pour son retour au pays. La superstar des Nashville Predators a fait du… Roman Josi durant 60 minutes, et autant dire que personne n’a été déçu.

Dans une patinoire archicomble (17031 spectateurs, guichets fermés), le capitaine des Predators a illuminé le match d’exhibition contre le CP Berne - dont il est d’ailleurs co-propriétaire - à chaque présence sur la glace avec la facilité technique déconcertante qui le caractérise. Ceux qui suivent régulièrement ses matches et sa carrière en NHL depuis quelques années n’auront évidemment pas été surpris. Ceux qui l’ont vu pour la première fois à l’œuvre auront tout simplement été émerveillés.

Enorme ovation pour Josi et Niederreiter

Les fans du Bernois, qui a eu droit avec son coéquipier grison Nino Niederreiter a une ovation monstrueuse avant la partie, n’ont même pas dû patienter très longtemps avant d’applaudir son premier coup de génie. C’est lui qui a égalisé à 1-1 du revers après s’être baladé depuis la ligne bleue jusque devant le but du SCB (18e). Pour faire bonne figure, Josi a inscrit un deuxième but, en troisième période cette fois-ci, d’un tir du poignet dans le haut du filet.

À une semaine de la reprise de la NHL, le capitaine des Predators est déjà bien affûté. La franchise du Tennessee, qui disputait lundi soir à Berne son dernier match de préparation avant le coup d’envoi de la saison de NHL, commencera le championnat le week-end prochain à Prague, en République tchèque, dans le cadre d’une double confrontation contre les San Jose Sharks. Cette fois-ci, Josi et Niederreiter affronteront un autre Suisse: l’attaquant appenzellois Timo Meier.

Romain Loeffel, comme en NHL

Quant au CP Berne, il aura été un bon sparring-partner pour les Predators. Si les Bernois n’ont tenu la comparaison que durant une trentaine de minutes, ils ont fait l’essentiel en première période en marquant les premiers (11e, Sven Bärtschi), puis en rejoignant une première fois les vestiaires avec un but d’avance grâce à un petit bijou de Romain Loeffel (20e, 2-1). Engagé dans le développement chez les Predators en tant que «skills coach», Sébastien Bordeleau, membre du SCB durant sept saisons, aura certainement apprécié le geste. Le Franco-Canadien, champion en 2004 avec les Ours, a aussi eu droit à une belle ovation de la part du public de la capitale.

Berne - Nashville Predators 3-4 (2-1 0-2 1-1)

PostFinance-Arena, 17031 spectateurs (guichets fermés).

Arbitres: MM. Stolc, St. Pierre, Obwegeser et Nansen.

Buts: 11e Bärtschi (Scherwey/ 5 c 4) 1-0, 18e Josi (Granlund) 1-1, 20e Loeffel (Sceviour) 2-1, 27e Forsberg (Duchene) 2-2, 29e Duchene (Granlund, Johansen / 6 c 4, pénalité différée) 2-3, 46e Josi (Jeannot, Trenin) 2-4, 60e DiDomenico (Kahun/ 6 c 5) 3-4. 

Berne: Wüthrich; Untersander, Gelinas; Loeffel, Zgraggen; Goloubef, C. Gerber; Goloubef, C. Gerber; B. Gerber; DiDomenico, Sceviour, Moser; Bärtschi, Lindberg, Scherwey; Näf, Fahrni, Vermin; Bader, Baumgartner, Ritzmann; Kahun. Entraîneur: Lundskog.

Nashville Predators: Lankinen; Carrier, Josi; Ekholm, McDonagh; Fabbro, Lauzon; Sherwood, Johansen, Niederreiter; Duchene, Granlund, Forsberg; Jeannot, Sissons, Trenin; Tolvanen, Glass, Smith. Entraîneur: Hynes. 

Pénalités: 3 x 2’ contre Berne; 6 x 2’ contre Nashville.

Ton opinion