Football – Romelu Lukaku a mis le feu à Chelsea
Publié

FootballRomelu Lukaku a mis le feu à Chelsea

Avant le choc contre Liverpool dimanche (17h30), qu’il va rater selon «The Athletic», l’attaquant des Blues a exprimé publiquement sa frustration et sa nostalgie de son ancien club, l’Inter Milan. De quoi agacer Thomas Tuchel.

Romelu Lukaku a disputé 18 matches avec Chelsea cette saison, pour 7 buts.

Romelu Lukaku a disputé 18 matches avec Chelsea cette saison, pour 7 buts.

AFP

Chelsea a décidément vécu un mois de décembre compliqué. Durement touchés par le Covid-19, les Blues ont tourné au ralenti (3 victoires, 3 nuls et 1 défaite en 7 matches), compromettant sérieusement leurs chances de titre. Comme si cela ne suffisait pas, ils doivent en plus gérer l’épineux cas Romelu Lukaku.

Transféré contre 115 millions d’euros cet été, l’attaquant belge de 28 ans traverse une période creuse. Après des débuts prometteurs, il a été freiné par une blessure qui l’a tenu éloigné des terrains pendant un mois et demi. Depuis son retour, fin novembre, il doit se contenter d’un rôle de remplaçant. Buteur lors de ses deux dernières sorties, Lukaku aurait pu retrouver le sourire mais, visiblement, ce n’est pas le cas.

L’ancien joueur de l’Inter Milan a exprimé sa frustration lors d’un entretien à Sky Italia: «Le coach (ndlr: Thomas Tuchel) a choisi de jouer avec un système différent. Je ne suis pas satisfait de la situation, mais je suis un travailleur et je ne dois pas baisser les bras. Je pense que l’entraîneur peut me faire jouer davantage, mais je dois respecter les choix qu’il fait. [] Il a fait un choix, mais à un moment donné, je lui parlerai et nous verrons ce qu’il en est.»

Par ailleurs, Lukaku a beaucoup insisté sur sa nostalgie de l’Inter Milan: «J’ai toujours dit que j’avais lInter dans mon cœur, je reviendrai jouer là-bas, je l’espère vraiment. Je suis amoureux de lItalie. Je pense toujours à Milan… J’y ai vécu le meilleur moment de ma carrière. [] Le peuple milanais et les supporters de l’Inter sont vraiment les meilleurs du monde.»

«J’ai toujours dit que j’avais l’Inter dans mon cœur, je reviendrai jouer là-bas, je l’espère vraiment»

Romelu Lukaku, attaquant de Chelsea

Dans le même entretien, le Belge assure que son départ de Lombardie, cet été, relevait surtout de la précarité économique du club et pas de sa propre volonté. «S’ils (ndlr: les dirigeants de l’Inter) m’avaient fait une offre de prolongation, nous ne parlerions pas de Londres mais de Milan», lâche-t-il.

Thomas Tuchel a peu goûté la sortie de son joueur et n’a pas manqué de le faire savoir en conférence de presse: «Je n’aime pas ça parce que cela fait un bruit dont nous n’avons pas besoin. Nous avons besoin de calme et de rester concentrés. [] Personne dans ce club n’était au courant qu’il était malheureux. Nous sommes tous très surpris. Il va falloir en parler car je ne vois aucune raison à cette situation.»

«Personne dans ce club n’était au courant qu’il était malheureux. Nous sommes tous très surpris»

Thomas Tuchel, entraîneur de Chelsea

Les médias britanniques se sont rapidement affolés, certains allant jusqu’à évoquer un transfert dès cet hiver. Mais The Telegraph se montre catégorique: Lukaku, dont le contrat court jusqu’en juin 2026, ne souhaite pas s’en aller aussi tôt. Son entourage a indiqué au quotidien britannique qu’il n’existait «aucune chance» qu’il aille voir ailleurs.

Cela tombe bien puisque du côté de Milan, un retour ne serait pas accueilli avec un blanc-seing, une partie des supporters gardant toujours son départ en travers de la gorge. Des membres de la Curva Nord se sont ainsi fendu d’une banderole, sur laquelle était inscrit le message suivant: «Celui qui fuit sous la pluie ne compte pas, cest celui qui reste dans la tempête qui compte. Ciao Romelu.» Explicite.

Sur ce coup, Romelu Lukaku ne s’est pas offert de la tranquillité. Ses performances seront scrutées de très près ces prochaines semaines mais cela ne commencera pas ce dimanche. Selon «The Athletic», le joueur ne figure pas dans le groupe qui doit affronter Liverpool (17h30).

(Sport-Center)

Votre opinion