Roméo Elvis accusé d’agression sexuelle: «J’ai suivi une thérapie»
Publié

BelgiqueRoméo Elvis accusé d’agression sexuelle: «J’ai suivi une thérapie»

Deux ans après les faits, le rappeur confie avoir voulu «comprendre pourquoi» il en était arrivé là.

par
F.D.A.
Roméo Elvis a fait son mea culpa et a décidé de prendre les devants pour «changer».

Roméo Elvis a fait son mea culpa et a décidé de prendre les devants pour «changer».

Getty Images

En 2020, Roméo Elvis a été accusé par une femme d’agression sexuelle. Des faits reconnus par le rappeur, qui s’étaient produits dans une cabine d’essayage à Bruxelles. «J’ai pris conscience d’avoir utilisé mes mains de manière inappropriée sur quelqu’un, croyant répondre à une invitation qui n’en était pas une, et m’arrêtant dans les instants qui ont suivi dès que j’ai compris. Je regrette sincèrement ce geste et surtout, je réitère publiquement les excuses déjà exprimées de nombreuses fois en privé et en personne», avait-il écrit sur les réseaux sociaux.

«Cela a eu un impact sur Angèle, parce qu’elle défend certaines valeurs»

Auprès du «Parisien» ce vendredi 27 mai, l’artiste a confirmé que sa sœur Angèle a vraiment été touchée par ces accusations. «Cela a eu un impact sur elle, parce que c’est ma sœur et qu’elle défend certaines valeurs, comme sur ma femme. C’est pour cela que j’ai pris très vite mes responsabilités», a dit le rappeur. À 29 ans, Roméo Elvis a expliqué avoir fait une «énorme remise en question, humainement et artistiquement».

«L’humain que je suis, vivait dans son monde, dans une bulle de célébrité où l’on prend beaucoup confiance, où l’on croit que l’on peut tout dire, tout faire, en toute impunité», a-t-il souligné. Résultat, l’interprète de «Chocolat» a préféré «assumer». «J’ai suivi une thérapie juste après l’affaire pour comprendre pourquoi j’en étais arrivé là et changer. Je me suis remis en question. J’aurais dû le faire depuis longtemps, mais le Covid m’a permis de sauter le pas», a affirmé l’artiste qui sera au Paléo cette année.

Votre opinion