Publié

FOOTBALLRotterdam: la police est sur les dents au centre-ville

La ville néerlandaise est quadrillée par des patrouilles, pour éviter que la situation ne dégénère avant le 16e de finale retour entre Feyenoord et l'AS Roma.

par
LeMatin.ch
1 / 9
Les policiers surveillent à proximité du Vieux Port et du centre historique de Rotterdam.

Les policiers surveillent à proximité du Vieux Port et du centre historique de Rotterdam.

Keystone
Les policiers surveillent à proximité du Vieux Port et du centre historique de Rotterdam.

Les policiers surveillent à proximité du Vieux Port et du centre historique de Rotterdam.

Keystone
Les policiers surveillent à proximité du Vieux Port et du centre historique de Rotterdam.

Les policiers surveillent à proximité du Vieux Port et du centre historique de Rotterdam.

Keystone

La police de Rotterdam est sur le qui-vive pour accueillir les 2700 tifosi de l'AS Roma annoncés. On craint en effet des représailles, après les actes de vandalisme et les bagarres rangées causées par les supporters de Feyenoord jeudi passé.

La plupart des supporters romains ont été obligés de rester à Amsterdam hier, et ils étaient véhiculés au Stade de Kuip par trains spéciaux ce jeudi. Et seulement 400 de ces 2700 tifosi passeront la nuit de jeudi à vendredi à Rotterdam.

Depuis ce matin, le centre-ville de Rotterdam et son Vieux Port sont quadrillés par des patrouilles de police et de la police montée.

Votre opinion