Bienne: Rougeole: les élèves non vaccinés priés de rester chez eux
Actualisé

BienneRougeole: les élèves non vaccinés priés de rester chez eux

Le virus poursuit sa progression à Bienne, en particulier à l'école Steiner dont une classe a séjourné en Italie.

par
Vincent Donzé
La rougeole est contagieuse quatre jours avant l’éruption cutanée.

La rougeole est contagieuse quatre jours avant l’éruption cutanée.

iStock

Mercredi dernier, 37 cas de rougeole étaient recensés sur le territoire bernois, dont 12 à Bienne. Trois nouveaux cas ont été annoncés par l’Ecole Rudolf Steiner.

Médecin adjoint en infectiologie au Centre hospitalier de Bienne, le Dr Urs Führer rappelle dans «Le Journal du Jura» l’importance de la vaccination. «Ce virus se propage par la projection de gouttelettes dans l’air lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue», rappelle--il.

Selon lui, le taux de vaccination des élèves de l’Ecole Rudolf Steiner de Bienne es inférieur à la moyenne, alors qu'un taux supérieur à 95% est nécessaire pour enrayer une épidémie.

Protéger les nourrissons

Le spécialiste en appelle à la solidarité. «Se faire vacciner est aussi une façon de protéger les individus qui ne peuvent le faire, comme les nourrissons de moins de douze mois ou les personnes présentant un déficit immunitaire», insiste le spécialiste biennois.

La rougeole est contagieuse quatre jours avant l’éruption cutanée. Malgré les mesures prises il y a un mois après l’apparition de douze cas, trois élèves ont été contaminés à l'Ecole Steiner. Du coup, les élèves qui ne sont pas vaccinés ont été priés de rester à la maison pendant 21 jours.

Étroite collaboration

L’école a annulé toutes les manifestations publiques prévues jusqu’aux vacances de printemps. «Nous travaillons en étroite collaboration avec le médecin cantonal et recommandons à tous les parents de consulter un médecin pour les vaccinations contre la rougeole», précise un communiqué de l'établissement.

Problème: une classe de l’école Steiner se trouvait à Florence lorsque l’Office du médecin cantonal a ordonné cette quarantaine. Une information rapportée par «SonntagsZeitung».

Avant leur départ

Parmi les douze élèves en déplacement, trois n'étaient pas vaccinés contre la rougeole. S'ils ont été infectés par le virus avant leur départ, ils pouvaient potentiellement l'introduire en Italie. Aucun élève concerné n'ayant été en contact avec une attaque de rougeole à l’école, l’Office du médecin cantonal n'a pas jugé utile d'interrompre le voyage et d’informer les autorités sanitaires italiennes.

Dans les structures collectives, les personnes non vaccinées, ayant été en contact avec une personne infectée doivent rester à la maison jusqu’à trois semaines, à moins qu’elles ne se soient fait vacciner dans les trois jours ou qu’elles n’aient déjà contracté la rougeole. Ces consignes sont formulées par le canton.

Votre opinion