Tennis: Russes et Biélorusses pourront jouer l’US Open
Publié

TennisRusses et Biélorusses pourront jouer l’US Open

Contrairement à Wimbledon, la Fédération américaine de tennis a autorisé les joueurs de ces deux nations à participer au tournoi du Grand Chelem sous drapeau neutre.

Daniil Medvedev pourra défendre son titre au tournoi américain.

Daniil Medvedev pourra défendre son titre au tournoi américain.

AFP

Daniil Medvedev pourra défendre son titre à l’US Open: le Grand Chelem new-yorkais, contrairement à Wimbledon qui les a exclus, a décidé d’autoriser Russes et Biélorusses à participer à l’épreuve, uniquement sous un drapeau neutre, dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine.

«La Fédération américaine de tennis autorisera les joueurs russes et biélorusses à participer à l’US Open 2022, mais uniquement sous un drapeau neutre. Aux côtés des autres tournois majeurs, de la Fédération internationale, des circuits masculin ATP et féminin WTA, l’USTA a déjà condamné et continue de condamner l’invasion injustifiée de l’Ukraine par la Russie», indique un communiqué de l’instance.

«L’USTA, aux côtés de ces organes du tennis, a soutenu la mise au ban des fédérations de tennis de Russie et de la Biélorussie et donc de toutes les compétitions internationales par équipes, ainsi que la directive imposant aux joueurs de ces pays de jouer sous un drapeau neutre lorsqu’ils concourent en dehors des compétitions internationales par équipes», ajoute-t-elle.

Comme à Roland-Garros

Ce faisant, l’US Open, qui «permet à tous les joueurs éligibles, quelle que soit leur nationalité, de participer à l’US Open 2022», opte pour la même ouverture auprès des joueurs et joueuses russes et biélorusses que Roland-Garros, qui les a autorisés à participer à l’épreuve il y a trois semaines, à la même condition du drapeau neutre.

Au printemps, les Masters 1000 d’Indian Wells et de Miami avaient adopté la même position, en autorisant ces sportifs à prendre part à leur tournoi, en dépit de protestations de certains joueurs et joueuses ukrainiens demandant qu’ils soient interdits de compétitions.

L’USTA dit vouloir lancer une série d’initiatives visant à amplifier les efforts humanitaires déjà en œuvre pour l’Ukraine, notamment en s’engageant à «apporter un soutien financier important, dont les détails seront annoncés prochainement».

La décision des organisateurs de Wimbledon d’exclure les joueuses et joueurs russes et biélorusses avait suscité des réactions plutôt critiques, et l’ATP et la WTA ont décidé de ne pas distribuer de points pour le tournoi cette année.

(AFP)

Votre opinion