Tennis: Ruud se promène à Genève, Shapovalov prend la porte
Publié

TennisRuud se promène à Genève, Shapovalov prend la porte

Les deux finalistes de l’an passé ont connu des fortunes diverses, mercredi au Geneva Open. Seul le Norvégien jouera les quarts, ce jeudi.

par
Simon Meier
(Genève)
Casper Ruud affrontera l’Australien Thanasi Kokkinakis en quart.

Casper Ruud affrontera l’Australien Thanasi Kokkinakis en quart.

AFP

L’eau a très vite éteint le feu, mercredi au Parc des Eaux-Vives, lors du choc des extrêmes. L’implacable métronome Casper Ruud (ATP 8) n’a eu besoin que de 55 minutes pour balayer le fantasque trublion Benoît Paire, au 2e tour du Gonet Geneva Open (6-3 6-1).

L’affrontement n’aura duré que quelques jeux, le temps pour le Français, 67e joueur mondial, de faire le break pour mener 2-1. À partir de là, le Norvégien a fait cavalier seul pour facilement franchir l’obstacle.

Tenant du titre sur la terre battue genevoise, la tête de série No 2 était forcément très satisfaite de son entrée en lice, dans des conditions incomparablement plus rapides que sous les frimas de l’an passé.

«C’est un bon début de tournoi pour moi, j’ai eu de très bonnes sensations et je me réjouis déjà de mon prochain match», a lâché Ruud. Ce sera jeudi en quart de finale, face à l’Australien Thanasi Kokkinakis (ATP 85), qui a de son côté fini par battre à l’usure (1-6 7-5 7-5) l’Argentin Federico Delbonis (ATP 62).

Onze points consécutifs

Le chemin s’est en revanche arrêté d’entrée de jeu pour Denis Shapovalov. Exempté du 1er tour tout comme Ruud, le Canadien de 23 ans n’est pas parvenu à se débarrasser du Biélorusse Ilya Ivashka (ATP 50) dans la soirée, battu 4-6 7-6 (7/2) 3-6. Quinzième mondial et tête de série No 3 du tournoi, «Shapo» n’a jamais trouvé la constance qui aurait pu lui permettre de brouiller la partition de son adversaire.

Sa patte gauche et sa hargne lui ont certes permis d’arracher un troisième set en remportant le deuxième au tie-break après avoir égaré le premier 6-4. Mais au moment où on pensait le voir passer l’épaule, le très solide Ivashka a remis une compresse pour enchaîner onze points consécutifs et mener 4-1 et 0-30 sur service adverse. Malgré d’ultimes soubresauts, le Canadien a dû s’avouer vaincu.

Quant au Biélorusse, il affrontera le Portugais João Sousa en quart de finale. Les deux autres affiches de jeudi opposeront le Français Richard Gasquet (ATP 75) au Polonais Kamil Majchrzak (ATP 81), ainsi que l’Américain Reilly Opelka (ATP 17) au Néerlandais Tallon Griekspoor (ATP 64).

Votre opinion