Hockey sur glace: Ryan Gunderson, suivez le guide!
Publié

Hockey sur glaceRyan Gunderson, suivez le guide!

Le défenseur américain de Fribourg a marqué la soirée face à Davos de son empreinte.

par
Sport-Center

C'est le fer de lance du Fribourg-Gottéron version Christian Dubé. Et Ryan Gunderson a une nouvelle fois marqué la soirée de son emprise, vendredi à la BCF Arena face à Davos (3-1). Non seulement parce que le défenseur américain (34 ans) a avalé les minutes de jeu comme personne (24'30 de présence) dans le rôle du patron de la très solide arrière-garde des Dragons. Mais aussi parce qu'il a dans le même temps justifié son statut de top scorer.

D'abord en mettant son équipe sur orbite dès la 5e en faisant ce que les défenseurs fribourgeois font de plus en plus: en se projetant pour aller terminer l'action, en l'occurrence pour aller profiter du rebond accordé par Joren van Pottelberghe. Puis en décalant parfaitement Killian Mottet à l'origine du break signé Nathan Marchon en power play (44e 3-1, sa première réussite de la saison).

Pour (re)lire notre compte-rendu de la rencontre, c'est ici.

Déjà buteur mardi contre Lugano, Ryan Gunderson (désormais 4 réalisations et 21 points) est en train de prouver qu'en plus de tout le reste il est capable de marquer. Tout le reste? L'ancien joueur de Brynäs en a fait étalage vendredi. En donnant le ton défensivement, box play compris. Et en faisant valoir son sens du jeu, notamment à la ligne bleue sur le power play décisif évoqué plus haut. Et puis, rappelons qu'il est également celui qui a permis aux Dragons d'évoluer durant 58 secondes à 5 contre 3, en allant provoquer une faute de Yannick Frehner (27e). Sans succès sur le coup.

A ce propos, après cette séquence infructueuse (3'08 de supériorité numérique d'affilée) et les gros ratés de Julien Sprunger (7e puis 21e), Gottéron, supérieur au petit Davos aperçu vendredi, aurait pu se mettre à douter et à perdre le fil (1-1 à ce moment-là). Mais c'est tout le contraire qui s'est produit, en témoigne la phase de domination qui a suivi et le 2-1 inscrit par Daniel Brodin dans la foulée (30e). Sûr que Ryan Gunderson a aussi joué un rôle dans le contrôle des émotions fribourgeoises, d'ailleurs. Suivez le guide!

Jérôme Reynard, Fribourg

Fribourg - Davos 3-1 (1-1 1-0 1-0)

BCF Arena, 6136 spectateurs.

Arbitres: MM. Müller, Holm; Fuchs, Progin.

Buts: 5e Gunderson (Rossi, Walser) 1-0, 6e Du Bois 1-1, 30e Brodin (Stalder) 2-1, 44e Marchon (Mottet, Gunderson/5c4) 3-1.

Fribourg: Berra; Gunderson, Stalder; Abplanalp, Furrer; Kamerzin, Chavaillaz; Marti; Sprunger, Desharnais, Mottet; Rossi, Walser, Marchon; Brodin, Bykov, Stalberg; Vauclair, Schmutz, Schmid; Lauper. Entraîneur: Dubé.

Davos: van Pottelberghe; Du Bois, Jung; Nygren, Guerra; Kienzle, Barandun; Heinen; Ambühl, Lindgren, Palushaj; Hischier, Corvi, Tedenby; Eggenberger, Bader, Herzog; Frehner, Aeschlimann, Egli; Canova. Entraîneur: Wohlwend.

Notes: Fribourg sans Forrer (blessé), Lhotak ni Gähler (surnuméraires). Davos sans D. Wieser, M. Wieser, Paschoud, Stoop (blessés), Rantakari (surnuméraire) ni Baumgartner (Mondial M20). 57'02 Davos demande un temps-mort et joue sans gardien jusqu'à 57'58 puis à nouveau de 58'16 jusqu'à la fin du match.

Pénalités: 5x2' contre Fribourg; 5x2' contre Davos.

Votre opinion