Science: S'injecter son sperme pour soigner son dos? Mieux vaut pas
Actualisé

ScienceS'injecter son sperme pour soigner son dos? Mieux vaut pas

Le Irish Medical Journal s'est penché au nom de la science sur l'étrange cas d'un trentenaire qui pensait résoudre son mal par l'injection de sa propre semence dans son bras.

par
JChC
L'avant bras droit du patient tel que photographié pour l'Irish Medical Journal.

L'avant bras droit du patient tel que photographié pour l'Irish Medical Journal.

IMJ

Un Irlandais est devenu une curiosité médicale en croyant pouvoir soigner un méchant mal de dos en se créant un autre problème, rapporte Forbes.com sur la base d'un cas publié dans le Irish Medical Journal.

L'homme souffrait de longue date après avoir tenté de soulever un lourd objet. Ayant finalement décidé de consulter, l’œil de son médecin a été attiré par une grosseur aussi rougeaude que suspecte sur son avant-bras droit. Questionné sur l'étrange anomalie, le patient a fini par avouer avoir tenté «un traitement innovant pour soigner son mal» qui consistait à s'injecter du sperme, le sien, dans une veine, la sienne.

A raison d'une injection mensuelle, cela faisait bien 18 mois que l'Irlandais s'infligeait la cure à l'aide d'une seringue hypodermique achetée en ligne, parfois en ratant la veine, le liquide séminal finissant alors dans le tissu alentour.

Résultat des courses: un bras douloureux, un mal de dos qui n'a aucunement diminué en intensité, une hospitalisation avec un lourd traitement à base d'antibiotiques et un «cas» qui ne manquera pas de faire progresser la science puisque jamais une telle tentative sur l'homme n'avait été documentée jusqu'ici, indique l'IMJ.

Votre opinion