Suisse: Sabic devient le premier actionnaire de Clariant
Actualisé

SuisseSabic devient le premier actionnaire de Clariant

White Tale a vendu son paquet d'actions de l'entreprise bâloise au groupe pétro-chimique saoudien.

Archives/Photo d'illustration, Keystone

Sabic devient le premier actionnaire du groupe chimique bâlois Clariant. Il reprend une participation de 24,99%, vendue notamment par l'investisseur activiste White Tale.

Clariant a indiqué qu'il entend évoquer avec Sabic cette nouvelle situation dans les semaines qui viennent, peut-on lire dans le communiqué diffusé jeudi. Seront abordés les moyens de créer de la valeur.

Sabic a racheté la participation au fonds spéculatif Corves et au fonds new-yorkais 40North dont fait partie la société d'investissement White Tale. Le quatrième groupe chimique mondial a précisé qu'il ne compte pas lancer d'offre publique d'achat (OPA) sur Clariant et qu'il s'agit d'un investissement à long terme.

Sabic est un client important, a déclaré à l'ats un porte-parole de Clariant. Le groupe saoudien était un client de Südchemie, qui a été repris début 2011 par le groupe bâlois. Les anciens actionnaires de Südchemie sont actuellement les 2e plus importants de Clariant avec une part de 13,96%.

White Tale a fait capoter en octobre le projet de fusion du chimiste avec l'américain Huntsman après avoir porté sa participation dans Clariant à plus de 20%. Il mettait la pression sur le groupe bâlois qui avait opposé une fin de non-recevoir à ses demandes d'un examen stratégique indépendant et d'obtenir trois sièges au conseil d'administration.

Le montant de la transaction n'a pas été donné. La participation représente 2,4 milliards de dollars (2,26 milliards de francs) sur la base de la capitalisation, selon Reuters.

Fort recul en Bourse

Le directeur général de Sabic Youssef el Benyan avait dit en novembre que son groupe comptait dépenser de trois à 10 milliards de dollars dans des acquisitions sur une période de cinq ans. Le groupe réalise environ un chiffre d'affaires de 34 milliards de francs avec 35'000 personnes dans une cinquantaine de pays.

Le marché n'a pas bien réagi à cette annonce. Clariant perdait 6,84% à la Bourse suisse à 10h30 dans un marché en légère baisse. Plus de 3,2 millions de titres avaient changé de main, soit près du double du volume journalier moyen.

Selon des analystes interrogés par awp, les milieux financiers sont surpris par la manoeuvre, l'entrée au capital de Sabic suscitant autant de perplexité que le retrait de White Tale. Au vu de la situation, nombre d'investisseurs ont préféré empocher leurs bénéfices.

(ats)

Votre opinion