Publié

FribourgSaccage du bar Elvis et moi: il y aura bien un procès

Seize des dix-neuf Bernois d'extrême gauche qui ont saccagé le bar Elvis et moi en octobre 2008 se sont finalement opposés à leur condamnation, tombée par ordonnance pénale le 19 décembre dernier.

par
Laurent Grabet
Valentine Jaquier devant la vitrine brisée de son bar.

Valentine Jaquier devant la vitrine brisée de son bar.

Florian Cella

Seize des dix-neuf Bernois d'extrême gauche qui ont saccagé le bar Elvis et moi en octobre 2008 se sont finalement opposé à leur condamnation tombée par ordonnance pénale le 19 décembre dernier. Résultat: il y aura bel et bien un procès comme le souhaitait Valentine Jaquier la patronne du bistrot fribourgeois. Pour mémoire, les dix-neuf vandales, âgés de 20 à 33 ans, avaient écopé de 60 à 120?jours amendes avec ou sans sursis et assorti pour certains d'amendes allant de 200 à 1500 fr. Certains de ces casseurs auront à leur charge plusieurs milliers de francs de frais d'enquête. C'est le cas d'un des meneurs, syndicaliste chez Unia Berne.

Ton opinion