Diplomatie: Saint-Domingue rompt avec Taïwan

Publié

DiplomatieSaint-Domingue rompt avec Taïwan

La République dominicaine a annoncé lundi avoir établi des relations diplomatiques avec Pékin et rompu avec Taïwan.

Miguel Vargas, le ministre dominicain des Affaires étrangères. (7 février 2018)

Miguel Vargas, le ministre dominicain des Affaires étrangères. (7 février 2018)

AFP

La République dominicaine a établi des relations diplomatiques avec la Chine et a mis fin à celles avec Taïwan, a annoncé lundi soir le gouvernement de l'île des Caraïbes. «Nous annonçons à la nation dominicaine que nous avons pris la décision d'établir des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine, avec la conviction que cette décision sera extraordinairement positive pour l'avenir de notre pays », a déclaré l'exécutif dans un communiqué.

L'accord a été formalisé à Pékin, où le ministre dominicain des Affaires étrangères, Miguel Vargas, était en visite lundi. A la suite de cet accord, le gouvernement du président Danilo Medina a informé plus tôt Taïwan de «la rupture des relations diplomatiques maintenues jusqu'à présent». «La République dominicaine reconnaît qu'il n'y a qu'une seule Chine dans le monde et que Taïwan est une partie inaliénable du territoire chinois», est-il précisé.

La République dominicaine a remercié Taipei pour sa coopération au fil des ans, qui a permis la réalisation de nombreux programmes. Mais «l'histoire et la réalité socio-économique nous obligent maintenant à changer de cap. Notre gouvernement est confiant que la nouvelle situation résultant de cette décision sera gérée de la manière la plus constructive et la plus harmonieuse possible», ajoute le communiqué.

(AFP)

Ton opinion